Menu

Sport Publié

CAN 2019 : Hervé Renard revient sur ses négociations avec la Fédération sud-africaine de football

Temps de lecture: 1'
Le sélectionneur national Hervé Renard. / Ph. DR

Dimanche, lors de la conférence de presse d'avant-match Maroc-Afrique du Sud au stade Al Salam, Hervé Renard a confirmé les informations selon lesquelles il aurait été contacté auparavant par la Fédération sud-africaine de football (SAFA). «Mais c'était dans le passé», a-t-il déclaré, comme le rapporte le média sud-africain Times Live. Celui-ci rappelle que la Fédération sud-africaine a longtemps considéré le double vainqueur de la CAN (avec la Zambie et la Côte d’Ivoire) comme un entraîneur potentiel pour les Bafana Bafana.

La SAFA l'avait contacté après que son entraîneur, Ephraim Mashaba eut été licencié en décembre 2016, mais le «Sorcier Blanc» était «apparemment trop cher», souligne le média.

«Bien sûr que je ne suis pas bon marché», a déclaré le sélectionneur national dimanche, qui était accompagné de Noureddine Amrabat, en s’adressant à ce dernier. «Noureddine, êtes-vous bon marché ?», lui a-t-il demandé avant que ce dernier lui réponde : «Non, non. Et si vous gagnez deux Coupes d'Afrique des Nations [comme Renard l'a fait], vous valez cher.»

Times Live reconnaît que lors de cette CAN, le Maroc reste «doté d'une puissance supérieure à celle de Bafana Bafana». L’occasion de citer la victoire du Onze national contre la Namibie, puis celle «particulièrement impressionnante» contre la Côte d'Ivoire. Quant à la sélection sud-africaine, elle a «un peu peiné pour la défaite (0-1) contre la Côte d'Ivoire» avant de battre la Namibie, indique-t-il.

Hervé Renard a remporté la Coupe d’Afrique des Nations avec la Zambie en 2012 et la Côte d'Ivoire en 2015.

Au Stade Al Salam du Caire, le Maroc affrontera ce lundi l’Afrique du Sud lors de son dernier match dans le groupe D.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com