Menu

Sport   Publié

CAN 2019 : Les Lions de l’Atlas s’assurent de leur qualification au prochain tour

Le Onze national s’est imposé ce vendredi contre la sélection nationale ivoirienne (1-0), en s’assurant de sa qualification pour le prochain tour de la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Sur une magnifique passe de Nordin Amrabat, Youssef En-Nesyri réussit à marquer à la 23e minute, offrant ainsi au Maroc la première place du groupe D.

Temps de lecture: 2'
Youssef En-Nesyri, auteur du but de la sélection nationale. / Ph. CAF - Twitter

C’est ce vendredi, sur la pelouse du stade Al Salam du Caire, que les Lions de l’Atlas ont offert au public marocain et africain un match aussi passionant que stressant. La rencontre a débuté avec des Eléphants de la Côte d’Ivoire tentant, en vain, de décrocher l’avantage. Mais les Lions de l’Atlas ne tarderont pas à rebondir. A la 12e minute, Hakim Ziyech tente déjà de marquer. A la 18e minute, c’est Nabil Dirar, sur une passe de Younes Belhanda, qui rate une belle occasion, le ballon terminant dans le petit filet extérieur.

Mais quelques minutes plus tard, l’inarrêtable Nordin Amrabat, depuis le côté gauche, drible trois joueurs avant de livrer le ballon à Youssef En-Nesyri au cœur de la surface. Face au gardien de but ivoirien Sylvain Gbohouo, l’attaquant des Lions de l’Atlas marque le but, offrant l’avantage à la sélection marocaine.

Durant la deuxième mi-temps, les Lions de l’Atlas frappent encore plus fort, maintenant la pression sur le but ivoirien face à des Eléphants moins présents. A la 60e minute, Ziyech tente d’aggraver le score sans succès. Une minute plus tard, c’est la Côte d’Ivoire qui tentera d’égaliser sans y parvenir.

Le ticket de qualification dans la poche

A la 66e minute, En-Nesyri rate de justesse un deuxième but. Une minute plus tard, l’arbitre ne siffle pas un penalty après une faute sur Achraf Hakimi en pleine surface de réparation. Les occasions se multiplient ainsi avec des Lions sûrs d’eux, et des Eléphants en deça des attentes.

Et la rencontre se poursuit. Hervé Renard décide d’effectuer son premier remplacement à la 74e minute, appelant Ziyech qui laisse sa place à Sofian Boufal.

Même le coup franc sifflé à la 79e minute ne permet pas à la Côte d’Ivoire d’égaliser. Amrabat, blessé dans cette action, laisse alors sa place à la star de l’Ajax Amsterdam, Noussair Mazraoui à la 81e minute.

A la 82e minute, Belhanda tente d’ajouter un deuxième but avec une belle frappe mais le solide gardien ivoirien l’arrêtera. La fatigue de fin de match et pression aidant, la Côte d’Ivoire profite d’erreurs du Mountakhab pour menaçer le but du Maroc à plusieurs reprises. D’ailleurs, à la 88e minute, Yassine Bounou bloquera le ballon suite au coup de ciseau d’Adama Traoré, la plus belle occasion des Eléphants.

A la 91e minute, Boussoufa offre un caviar à Noussair Mazraoui devant le but ivoirien, mais appuyant trop sa frappe elle rebondit sur la barre transversale. C’est après cette belle occasion que Renard rappelle Boussoufa qui laisse sa place à Manuel Da Costa.

Pour rappel, les Lions de l’Atlas ont décroché, dimanche dernier, leurs trois premiers points, suite à leur victoire contre les Guerriers courageux de la Namibie. Le Onze national décroche ainsi le ticket de sa qualification pour les huitièmes de finale, grâce à ses deux victoires.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com