Menu

Culture Publié

Mexique : La Franco-marocaine Yto Barrada en exposition à la Casa Luis Barragán

Temps de lecture: 1'
La photographe et artiste Yto Barrada est née à Paris en 1971 de parents marocains. / Ph. DR

Le Mexique et le Maroc sont à l’honneur dans les salles de la Maison de Luis Barragán, dans la banlieue de la capitale mexicaine sous le regard de l'artiste franco-marocaine Yto Barrada.

Sa première exposition en Amérique latine, intitulée «Double Skin» s’est ouverte au public ce samedi 22 juin et se poursuivra jusqu’au 8 septembre, rapporte l’agence de presse publique du Mexique (Notimex). Aux côtés des œuvres de la photographe, l’exposition réserve en effet certains espaces à cinq ensembles chromatiques réalisés à la main avec du velours de soie, œuvres inspirées de l'architecture Luis Barragán.

«Cette exposition va de pair avec la maison et l'esprit de l'architecte. Et ce que nous cherchons, c’est d’amener le Maroc et l’esprit du pays», a expliqué le directeur artistique de l’Estancia Femsa, Eugenia Braniff, citée par Notimex.

En l'absence de l'artiste peintre et photographe franco-marocaine, qui ne pouvait pas quitter les États-Unis pour des raisons personnelles, elle a expliqué que Yto Barrada étudiait les gammes de couleurs et les colorants naturels. L’artiste «estime avoir pu relier l'État du sud du Mexique à son Maroc natal, car ils ont tous deux des traditions similaires en matière de teintures naturelles», poursuit-elle.

Le fondatrice et directrice de la Cinémathèque de Tanger a «créé des dessins sur papier à coller sur des livres appartenant à la bibliothèque de l'architecte, créateur d'œuvres telles que les Torres de Satélite (à côté de Mathias Goeritz), le Faro del Comercio de Monterrey et la Casa Gilardi», poursuit Notimex. «Elle fait une double peau, se référant également à une tradition marocaine», a déclaré Eugenia Braniff.

Au cours d'une brève visite des œuvres sélectionnées par Yto Barrada à Casa Luis Barragan, la conservatrice Natalia Valence a expliqué que «le Maroc et l'Afrique du Nord étaient importants pour Barragán pendant ses études et voyages dans le monde entier». «C'est pourquoi il a été décidé de choisir cette artiste marocaine», poursuit-elle.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com