Menu

Politique Publié

Sahara occidental : Sur les traces de Salvador, la Barbade retire la reconnaissance de la «RASD»  

Temps de lecture: 2'
Le ministre des Affaires étrangères de la Barbade, Jerome Walcott et son homologue marocain Nasser Bourita avec Mia Mottley, Première ministre de la Barbade, le 21 juin 2019 à Rabat. / Ph. MAECI

Le Polisario semble perdre du terrain dans la région d’Amérique latine et Caraïbes. Après l’annonce du Salvador ayant retiré sa reconnaissance de la «RASD» il y a quelques jours, la Barbade lui emboîte le pas avec une annonce similaire faite vendredi 21 juin.

Selon un communiqué conjoint publié par l'agence MAP, la Barbade a retiré la reconnaissance de la «RASD» lors d'une visite effectuée cette semaine par la Première ministre du pays, Mia Mottley, au Maroc.

Dans le même communiqué, Mia Mottley a annoncé le soutien de son pays aux efforts déployés par les Nations unies pour mettre fin au conflit territorial, soulignant la nécessité de renforcer les relations diplomatiques avec Rabat.

La Barbade a reconnu la «RASD» en février 1988. En février 2013, le pays annonçait le gel de sa reconnaissance après la visite d'une délégation du ministère marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale à Bridgetown.

Essayant de rétablir les relations avec la Barbade, le chef du Polisario, Brahim Ghali, avait adressé en mai 2018 une lettre à Mia Mottley qui venait d’être élue première ministre.

Pour rappel, le 15 juin, le nouveau président du Salvador, Nayib Bukele a annoncé sur son compte Twitter que San Salvador rompait ses relations avec le Front Polisario et retirait sa reconnaissance de la «RASD». La décision a été prise après un entretien téléphonique entre Nasser Bourita et son homologue du Salvador.

Le 1er juin, Mounia Boucetta, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, s’était rendue à la République du Salvador pour représenter le Maroc à la cérémonie officielle d'investiture du nouveau Président élu, Nayib Bukele. Une cérémonie à laquelle le Polisario était représentée par une délégation conduite par son secrétaire général.

Article modifié le 2019.07.04 à 17h51

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com