Menu

Société Publié

Pays-Bas : Une école secondaire islamique d’Amsterdam au cœur d'une polémique

Temps de lecture: 1'
L'école Cornelius Haga Lyceum à Amsterdam aux Pays-Bas. / Ph. DR

Des inspecteurs d’écoles néerlandais ont indiqué que des cadres d’une école secondaire islamique d’Amsterdam seraient «impliqués dans des irrégularités financières» sans pouvoir prouver que l’institution transmettait aux élèves des «idées salafistes». 

Selon le média Dutch News, citant un rapport établi par les inspecteurs ayant fuité aux médias plus tôt cette semaine, l'école serait proche de personnes controversées et ses dirigeants actuels seraient incapables de la gérer.

Les inspecteurs ont également déclaré qu’ils ont été incapables de trouver des indices attestant de l’enseignement de «principes anti-démocratiques» au sein de cette école.

Celle-ci a été accusée d’être sous l’influence de «groupes non démocratiques» par le Service néerlandais des renseignements et de la sécurité. En conséquence, le maire d'Amsterdam, Femke Halsema a suspendu tout financement destiné à l'école, invitant les membres de son conseil d’administration à démissionner.

L'école Cornelius Haga Lyceum a été ouverte en 2017, après que le conseil municipal et le ministère de l'Éducation néerlandais eurent tenté d'empêcher l'école d'ouvrir ses portes à plusieurs reprises.

L’établissement a ensuite été empêché de recevoir des fonds du gouvernement car l’un des membres de son conseil d’administration a été accusé d’appuyer l’organisation «Etat islamique» sur les réseaux sociaux.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com