Menu

Sport Publié

La Sud-africaine Caster Semenya tire sur la Fédération royale marocaine d'athlétisme

Temps de lecture: 2'
Mokgadi Caster Semenya est spécialiste notamment du 800 mètres, double championne olympique et triple championne du monde sur cette distance. / Ph. DR

L’athlète sud-africaine, Mokgadi Caster Semenya, spécialiste notamment du 800 mètres, double championne olympique et triple championne du monde sur cette distance a tiré jeudi à boulets rouges sur la Fédération royale marocaine d'athlétisme (FRMA).

Selon le média sud-africain DailyMail, l’athlète s’est vu refuser l’entrée au Maroc pour prendre part à la Ligue de Diamant de l’Association internationale des fédérations d'Athlétisme (IAAF). «Elle voulait disputer le 800m à Rabat mais affirme que le président de la fédération royale marocaine d'athlétisme ne lui a pas adressé d’invitation», poursuit le média.

Le 3 juin dernier, la Cour suprême fédérale suisse a ordonné à l'IAAF de suspendre temporairement l'application de son règlement sur les athlètes hyperandrogènes. Un texte qui obligeait les athlètes ayant une différence de développement sexuel (DSD) à prendre des médicaments pour faire baisser leur taux de testostérone, si elles voulaient s'aligner sur des épreuves allant du 400m au mile, rappelle L’Equipe.

Caster Semenya, opposée à ce règlement, avait porté l'affaire devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Déboutée le 1er mai dernier, elle avait finit par gagner le procès contre l’IAAF.

Le jugement de la cour suisse oblige ainsi l’IAAF de suspendre temporairement l’application de son règlement DSD, en attendant une décision définitive sur la suspension de Caster Semenya. Mais la FRMA n’aurait pas pris note de ce nouveau jugement.

Nos confrères du 360 Sport, citant une source proche du dossier, indiquent qu’un courrier de protestation a été adressé à Abdeslam Ahizoune, président de la FRMA lui rappelant le jugement du 3 juin et notant qu’il n’y a «aucune raison légale à l'interdiction prononcée par la FRMA à l'encontre de Caster Semenya, de ne pas participer au meeting de Rabat».

L’étape marocaine de l'IAAF Diamond League, baptisée meeting international Mohammed VI d’athlétisme de Rabat est prévu ce dimanche 16 juin au complexe sportif Prince Moulay Abdellah, selon les organisateurs.

Contactée par Yabiladi, une source proche de l'organisation du meeting affirme ce vendredi soir qu'une invitation a été adressée à l'athlète sud-africaine.

«Après vérification de la situation de Caster Semenya au vu des décisions du Tribunal fédéral suisse, et du Tribunal arbitral du sport, le responsable du plateau et de l’organisation sportive du meeting international d’athlétisme de Rabat, M. Alain Blondel, est heureux de confirmer l’invitation de l’intéressée à participer à la course du 800m dudit meeting le dimanche 16 juin 2019», nous déclare-t-elle.

Toutefois, notre source précise que «pour des raisons sportives, c’est l’athlète qui a décliné l'invitation, d’après son manager».

Article modifié le 2019.06.14 à 20h01

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com