Menu

Politique Publié

«Deal du siècle» : Le Maroc a-t-il confirmé sa présence à la conférence de Bahreïn ?

Une source à la Maison blanche a indiqué ce mardi que le Maroc, l’Egypte et la Jordanie ont confirmé leur participation à la conférence qu’accueillera les 25 et 26 juin prochain la capitale du Bahreïn pour évoquer le volet économique du «Deal du siècle». Pourtant, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita a déclaré, il y a quelques jours, que le Maroc «n’est pas au courant» de ce plan de paix israélo-palestinien porté par l’administration américaine.

Temps de lecture: 2'
Donald Trump, Jared Kushner et Benjamin Netanyahu. / Ph. DR

Une source à la Maison blanche a confié ce mardi à l’agence britannique Reuters que plusieurs pays arabes ont confirmé auprès des Etats-Unis leur participation à la Conférence prévue les 25 et 26 juin à Manama, la capitale du Bahreïn. Il s’agit, selon l’agence de presse, de l’Egypte, la Jordanie ainsi que le Maroc.

«Les trois pays ont indiqué aux Etats-Unis qu’ils participeront à la Conférence, organisée par Washington, concernant le volet économique» du plan américain de paix israélo-palestinien, a ajouté le responsable américain sous couvert d’anonymat.

La même information a été annoncée plus tôt par la chaîne de télévision israélienne News Israel 13, qui citait un «haut responsable américain à la Maison blanche».

Contactée par Yabiladi ce mardi, une source diplomatique marocaine n’a voulu ni confirmer ni infirmer la participation du royaume à cette conférence. Notre source s'est contenté de rappeler la position exprimée par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, le 8 juin dernier.

Le Maroc et la France, «pas au courant» du plan de paix américain 

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, Nasser Bourita était en effet revenu sur le déplacement effectué les 28 et 29 mai au Maroc par une délégation américaine conduite par Jared Kushner, conseiller principal du président américain Donald Trump. Il a ainsi affirmé que cette visite «a été l’occasion d’un échange de vues sur les questions d’intérêt commun et d’aborder tout ce qui se passe en Afrique du nord». Toutefois, le chef de la diplomatie marocaine a assuré que «les discussions n’ont pas porté sur le plan de paix au Moyen-Orient» avant de préciser que «le Maroc n’est pas au courant des détails de cette initiative».

Pourtant, le 28 mai dernier, l’agence officielle MAP rapportait que le roi Mohammed VI «a eu des entretiens avec Jared Kushner qui ont porté sur le renforcement du partenariat stratégique ancien, solide et multidimensionnel entre le Maroc et les Etats-Unis, ainsi que sur les évolutions et développements que connait la région de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient».

«Si quelqu’un a vu le plan américain, merci de nous en informer !», a lancé de son côté le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, ironisant même à propos du plan américain pour un règlement du conflit israélo-palestinien qui doit être prochainement dévoilé, rapporte Jeune Afrique. «J’en parle d’autant plus aisément que j’ai participé à la rencontre du président Macron avec le président Trump avant-hier», à l’occasion du 75ème anniversaire du Débarquement allié sur les plages de Normandie, a-t-il ajouté lors du point de presse conjoint avec son homologue marocain.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com