Menu

Politique Publié

La loi organique sur l’officialisation de la langue amazighe (enfin) adoptée par les députés

Temps de lecture: 1'
DR

Comme prévu, la plénière de la Chambre des représentants a adopté, hier soir et à l’unanimité, le projet de loi organique n°26.16 portant sur l’opérationnalisation progressive de l’officialisation de la langue amazighe.

Une approbation qui a mis un terme à trois longues années de blocage et de polémiques ; le texte ayant été déposé par le gouvernement Benkirane II en septembre 2016.

Ce vote a été précédé, le 3 juin, par un compromis entre les membres de la Commission de l’Enseignement, Culture et Communication sur les amendements présentés par les groupes des députés sur ce texte. Le PJD et l’Istiqlal avaient en effet fini par lever leurs réserves, permettant ainsi, de sortir de l’impasse.

Ce feu vert devra en effet bénéficier à la procédure de l’examen du projet de loi n°47.17 portant statut de Bank Al Maghrib. Une initiative législative qui a pâti du blocage sur l’opérationnalisation de l’article 5 de la constitution. Dans un premier temps, le PJD et l’Istiqlal avaient fait front commun contre l’impression du tifinagh sur les pièces et les billets de banque lors de l’examen du texte par la même commission à la Chambre basse du Parlement. Pour renoncer in fine à leurs oppositions.

Après le vote des députés, le projet de loi organique n°26.16 sera remis à l’approbation de la Chambre des conseillers.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com