Menu

Société Publié

Egalité des sexes dans le monde : Le Maroc classé 88e sur 129 pays [Etude]

Le Maroc se situe à la huitième place dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), derrière Israël, l’Algérie, la Tunisie, la Turquie, la Jordanie, le Liban et l’Egypte.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. / Ph. Shutterstock

L’ONG Equal Measures 2030 a dévoilé mardi 4 juin son rapport sur l’égalité des sexes dans le monde. Le principal constat de l’étude, qui a passé au crible 129 pays à travers 51 critères sur 14 des 17 Objectifs de développement durable (ODD), est sans appel : alors qu’il ne reste que onze ans avant 2030, 40% de la population féminine mondiale, soit 1,4 milliard de femmes et de filles, vit toujours dans des pays jugés particulièrement défaillants en matière d’égalité des sexes.

Pour rappel, les ODD désignent les dix-sept objectifs établis par les États membres des Nations unies et qui sont rassemblés dans l’Agenda 2030, ce dernier définissant 169 cibles à atteindre à l’horizon 2030.

Les 14 ODD pris en compte dans ce classement sont l’éradication de la pauvreté ; la lutte contre la faim ; l’accès à la santé ; l’accès à une éducation de qualité ; l’égalité entre les sexes ; l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement ; le recours aux énergies renouvelables ; l’accès à des emplois décents et la croissance économique ; l’industrie, l’infrastructure et l’innovation ; la réduction des inégalités ; les villes et les communautés durables ; la lutte contre le changement climatique ; la justice et la paix ; les partenariats pour la réalisation de ces objectifs.

Les partenariats pour la réalisation des ODD valent au Maroc son plus mauvais score

Le Maroc se situe à la 88e place, avec un score de 59,3 sur 100, derrière l’Egypte (59,7) et devant le Guatemala (58,3). Il est également 8e dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), derrière respectivement Israël (76,7), l’Algérie (66,9), la Tunisie (66), la Turquie (65,2), la Jordanie (60,4), le Liban (60,2) et l’Egypte (59,7), mais devant l’Arabie saoudite (57,4), l’Irak (52,3) et le Yémen (44,7).

Le Maroc se voit décerné son meilleure score (entre 80 et 90 sur 100) pour l’accès à la santé et le recours aux énergies renouvelables. Il décroche un score compris entre 70 et 80 pour la lutte contre la faim et l’accès à l’eau salubre et à l’assainissement, et en obtient un compris entre 60 et 70 pour l’éradication de la pauvreté et les villes et les communautés durables. D’après l’intitulé exact retenu par les Nations unies pour l’élaboration des 17 ODD, ce dernier vise à «faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables».

Le royaume obtient également un score compris entre 50 et 60 pour l’accès à une éducation de qualité, l’accès à des emplois décents et la croissance économique, la réduction des inégalités ainsi que la justice et la paix. Enfin, son score régresse (entre 40 et 50) pour l’égalité entre les sexes, l’industrie, l’infrastructure et l’innovation et la lutte contre le changement climatique. Les partenariats pour la réalisation de ces objectifs lui valent son score le plus faible (entre 30 et 40).

Le classement établi par l’ONG Equal Measures 2030 est dominé par le Danemark (89,3), la Finlande (88,8), la Suède (88), la Norvège (87,7) et les Pays-Bas (86,8). En queue de peloton figurent le Niger (44,9), le Yémen (44,7), la République du Congo (44), la République démocratique du Congo (38,2) et, enfin, le Tchad (33,4).

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com