Menu

Breve

France : Six mois de prison et dix ans d'inéligibilité requis contre Mustapha Laabid

Publié
Le député LREM d'Ille-et-Vilaine Mustapha Laabid. / Ph. Mathieu Pattier - SIPA
Temps de lecture: 1'

Six mois de prison avec sursis et dix ans d'inéligibilité ont été requis lundi à l'encontre de Mustapha Laabid. Le tribunal correctionnel de Rennes devant lequel le Franco-marocain et député LREM de la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine est jugé pour «abus de confiance», rendra le 6 août son verdict dans le cadre de cette affaire, rapportent LCI et 20 minutes.

La justice lui reproche d’avoir utilisé à des fins personnelles des fonds de l’association d’insertion professionelle Collectif Intermède qu’il a fondée et dirigée de 2006 à 2017, financée uniquement par subventions publiques. Le montant du préjudice porte sur un peu moins de 22 000 euros, dont près de 13 000 euros de dépenses alimentaires entre janvier 2015 et juillet 2017.

Lors de l’audience du lundi, la présidente du tribunal a égrainé de longues listes de courses que le député aurait réglées dans des grandes surfaces de la région avec la carte bancaire de l’association. «On y trouve pêle-mêle des produits d’entretien, des yaourts, du lait ribot, des lingettes et de nombreux cadeaux pour enfants», précise 20 minutes.  

Pour sa défense, l'élu âgé de 50 ans a évoqué les nombreux événements organisés par son association auprès de chefs d’entreprise ou de jeunes des quartiers, bien que les enquêteurs n’ont pas trouvé beaucoup de traces des événements sur la période en question.

Le député LREM a tenté de répondre aux questions de la juge chargée de cette affaire, peinant toutefois à justifier toutes les dépenses. Il a reconnu «des négligences dans la gestion».

Ses frais de séjour au Maroc réglés avec la carte bancaire de l’association ont également été évoqués. Ce à quoi il a répondu : «Il y a eu un problème avec ma carte et celle de ma femme à Marrakech». 

Une enquête avait été ouverte à la suite d'un signalement, en octobre 2017, de Tracfin, la cellule anti-blanchiment de Bercy.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com