Menu

Religion Publié

Aïd el-Fitr : Mardi 4 juin 2019 en France et en Arabie Saoudite

Alors que le Mali célèbre l’Aït el-Fitr ce lundi, la nuit du doute est prévue ce soir en France pour confirmer si la fête de la rupture du jeûne est prévue le 4 ou le 5 juin à l’image de nombreux pays. Certains privilégient des calculs astronomiques à l’observation à l’œil nu, pouvant fixer cette date avec plus de précisions.

Temps de lecture: 4'
Photo d'illustration / Ph. DR.

Ces derniers jours de ramadan marquent la période de doute dans nombre de pays dont la communauté musulmane observe le jeûne, afin de définir la date de l’Aïd el-Fitr. Certains parmi eux ont d’ores et déjà annoncé les dates de célébration de la fin de ce mois, tandis que d’autres la fêtent dès aujourd’hui, à l’image du Mali, dont le gouvernement a officialisé cette date dimanche soir.

En Australie, les dates de l’Aïd el-Fitr sont fixées sur plusieurs années par le Conseil national australien des imams. Ainsi, celle de 2019 coïncidera avec mercredi 5 juin, tandis que la Turquie, qui privilégie également les calculs astronomiques, a annoncé l’Aïd pour mardi 4 juin.

Au Nigéria, le gouvernement fédéral a déclaré vendredi que les 5 et 6 juin étaient fériés, à l’occasion de l’Aïd. Depuis vendredi également, la France a annoncé via le Conseil français du culte musulman que la nuit du doute était prévue pour ce lundi.

En Tunisie, la présidence du gouvernement a annoncé depuis mercredi dernier qu’à l’occasion de cette célébration religieuse, les agents d’Etat, des collectivités locales et des établissements publics bénéficieront de trois jours de congé, du 4 au 6 juin inclus. Lundi soir dans un discours télévisé, le mufti de la république tunisienne a annoncé que la fête de la rupture du jeûne sera mercredi 5 juin.

Ce lundi, les Philippines ont également confirmé célébrer le premier jour de l’Aïd mercredi 5 juin, qui sera décrété seul jour férié selon le président Rodrigo Duterte. L’occasion de «partager avec les frères et sœurs musulmans, dans la paix et l’harmonie, cette fête en consolidant la valeur religieuse et culturelle de l’Aïd dans la conscience nationale», selon un décret présidentiel.

Plus tard dans la journée, le gardien des sceaux des dirigeants en Malaisie, Tan Sri Syed Danial Syed Ahmad, a annoncé à la télévision nationale de son pays que ce dernier célébrerait la fête de la rupture du jeûne mercredi 5 juin.

Ce sera à cette date-là que l’Indonésie célébrera cette fête, comme vient de l’annoncer le ministre du culte dans le pays, Lukman Hakim Saifuddin. Dans une déclaration, le responsable a en effet indiqué que son département avait procédé à l’observation du croissant lunaire et que son arc dernier était inférieur à deux degrés. Ainsi, le mois du jeûne aura compté 30 jours à Jakarta.

Ainsi les pays asiatiques se succèdent à annoncer chacun les prévisions pour la fin du ramadan. Après l’Indonésie, c’est le Japon qui vient de confirmer que ce mois comptera 30 jours et que l’Aïd au pays du Soleil levant est prévu pour 5 juin.

En effet, un communiqué du Comité national d’observation du croissant lunaire a expliqué que ce dernier n’était visible aujourd’hui ni au Japon ni en Malaisie. Par la même occasion, le Comité fait part de ses meilleurs vœux à toutes celles et ceux qui s’organisent pour célébrer la fête de la fin du ramadan.

En France, alors que l'annonce était prévue initialement à 18h30 depuis la Grande Mosquée de Paris, le CFCM a annoncé un peu avant 20h que l'Aïd Al-Fitr sera célébré le mardi 4 juin 2019. Le Centre culturel islamique de Madrid a lui aussi annoncé dans un communiqué que l'Aïd sera célébré demain, a l'instar de la Belgique, selon l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB).

En fin de journée, la Cour suprême d’Arabie saoudite a par ailleurs affirmé avoir vu le croissant lunaire annonçant la fin du ramadan. Elle confirme ainsi que la fête de la rupture du jeûne est pour mardi, réfutant ainsi les annonces de l’Université Majmaah. En effet, cette dernière a indiqué plus tôt dans la journée que l’Aïd serait fixé pour mercredi, sur la base de ses observations. De leur côté, les Emirats arabes unis (UAE) ont également annoncé l’Aïd pour le 4 juin, ainsi que le Qatar, a fait savoir le ministère des Affaires islamiques.

#UAE announces Tuesday as the first day of Eid al-Fitr.

— Dubai Media Office (@DXBMediaOffice) 3 juin 2019

Lundi soir, la Mauritanie via sa Commission nationale d’observation des croissants lunaires a par ailleurs défini mardi comme premier jour du mois de Chawal 1440 (Hégire) et donc de l’Aïd.

Des procédés différents d’un pays à l’autre

En Amérique, le Fiqh Council of North America (FCNA) explique que le calcul astronomique est une méthode acceptable pour déterminer le début des mois lunaires. Il indique que sur cette base, le croissant lunaire annonçant la fin du mois de ramadan est visible dès ce lundi 3 juin, ce qui laisse déduire le Conseil que le premier jour de Choual 1440 correspond au mardi 4 juin 2019.

Mardi justement, d’autres pays qui ne privilégient pas le calcul astronomique mais plutôt l’observation à l’œil nu confirmeront si cette fête sera célébrée mercredi ou jeudi. C’est le cas de Brunei, du Pakistan, du Bangladesh, de l’Iran, d’Oman et du Maroc. En Algérie, cette observation été prévue ce lundi, selon un communiqué du ministère des Affaires religieuses et des waqf relayé par l’agence APS. Dans la nuit, les autorités religieuses ont ainsi annoncé à la télévision nationale que l’Aïd est célébrée ce mardi 4 juin en Algérie.

Dans un communiqué, le Centre international pour l’astronomie internationale annonce que le nombre de jours du mois de ramadan cette année est de 29. Il confirme en effet que l’observation du croissant lunaire à l’œil ou au télescope nu ne sera pas possible dans des régions du monde où s’étendent la majorité des pays arabo-musulmans et certaines régions occidentales du continent américain.

Selon la même source, dans la plupart des pays où le 1er ramadan a été annoncé un lundi, celui-ci devra compléter trente jours mercredi 5 juin. Concernant les pays où l’observation du jeûne a commencé un mardi, comme le Maroc, les calculs astronomiques du Centre indiquent que le jour de l’Aïd devra coïncider avec mercredi 5 juin.

Article modifié le 2019.06.04 à 13h48

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com