Menu

Breve

«La mascarade arbitrale» EST-WAC s’invite au Parlement marocain

Publié
DR
Temps de lecture: 1'

Le scandale de la finale de la Ligue des Champions d’Afrique pourrait prendre une tournure politique en atterrissant au Parlement marocain. En effet, le match au stade de Rhadès entre l’Espérance de Tunis et le Wydad de Casablanca devrait figuré sur le programme de la séance hebdomadaire des questions orales du lundi 3 juin à la Chambre des représentants. Trois députés du PJD viennent de saisir le ministre de la Jeunesse et des Sports sur «la mascarade arbitrale» de ce vendredi 31 mai.

Les députés pjdistes affirment que «cette mascarade est un revers sans précédent pour le football africain et la crédibilité de certains arbitres du continent. Elle constitue également une discrimination inacceptable non pas contre un représentant du football marocain mais également contre l’ensemble du football marocain».  

Les députés souhaitent connaitre la nature des mesures que compte «prendre la tutelle pour rétablir les droits de l'équipe du Wydad de Casablanca et du football marocain dans son ensemble». D’autres groupes parlementaires pourraient saisir Rachid Talbi Alami sur le même sujet.

Alors qu’il animait une rencontre organisée par la jeunesse du RNI à Tiznit ce samedi, le ministre de la Jeunesse et des sports a déclaré que «le Maroc ne compte pas rester silencieux face aux pratiques ayant affecté l’équipe du WAC». Il a dit «regretter l’injustice qui a frappé le WAC et d’autres équipe marocaines», rapporte le site d’actualité de la Colombe.

Pour mémoire en mai 2015, le gouvernement Benkirane II avait refusé de répondre aux questions de six groupes de députés portant sur les actes d’agressions subies par le Raja de Casablanca en Algérie lors d’un match contre le club Es Setif comptant pour les huitièmes de finale retour de la confédération africaine.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com