Menu

Economie Publié

Maroc : L’Etat veut céder 8% de sa participation dans Maroc Telecom

Temps de lecture: 1'
La tour Maroc Telecom à Rabat. / Ph. DR

Le groupe Maroc Telecom a annoncé ce vendredi 31 mars qu’il «prend acte d’un courrier reçu de la part du ministre de l’Economie et des finances concernant l’intention du Royaume du Maroc de céder dans les semaines à venir une part maximale de 8% du capital et des droits de vote de Maroc Télécom».

Une cession qui se fera «à travers des cessions de blocs d’actions et d’une offre publique de vente sur le marché boursier marocain», indique un communiqué de Maroc Telecom parvenu à Yabiladi.

«Maroc Telecom et son équipe de Direction se tiennent entièrement mobilisés pour accomplir toutes les démarches qui lui incomberont dans le cadre de ce processus et contribuer ainsi au succès de l’opération», conclut le communiqué.

En octobre dernier, Mohamed Benchaâboun avait confié à l’agence Reuters que «le Maroc pourrait envisager de céder sa participation à Maroc Telecom», le plus grand opérateur de télécommunications du pays. Evoquant les entreprises publiques concernées par cette opération, le ministre a indiqué que celles ayant fait l’objet par le passé de privatisation, mais dont l’Etat détient toujours des participations, «sont toutes éligibles».

Pour rappel, la Loi de finances 2019 prévoit entre 5 et 6 milliards de dirhams de ressources générées par des privatisations afin de permettre à l’Etat de réduire le déficit budgétaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com