Menu

Société Publié

Maroc : Une menthe dangereuse pour la santé commercialisée dans les marchés 

Après la polémique ayant éclaté l’année dernière sur la présence de pesticides dans le thé importé, voilà que les feuilles de menthe seraient également toxiques. Deux correspondances de directions régionales de l’ONSSA révèlent comment des feuilles de menthe analysées ont fait état de «taux de non-conformité très élevés» au niveau national. Détails.

Temps de lecture: 2'
Image d'illustration. / Ph. Thinkstock

Après le thé… la menthe. La semaine dernière, deux directions régionales de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) ont tiré la sonnette d’alarme sur le risque que représente certaines menthes produites et commercialisées dans plusieurs marchés de gros au Maroc.

Dans deux courriers adressés par les directeurs régionaux de l'ONSSA de Souss-Massa et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima aux wilayas, les deux directions font le bilan d’opérations réalisées sur cette composante essentielle du thé marocain.

Des «taux de non-conformité très élevés» au niveau national 

«Dans le cadre de leur mission de contrôle et de surveillance, la direction régionale de l’ONSSA de Souss-Massa a mis en place, en 2019, un plan de contrôle et un plan de surveillance des résidus de pesticides sur la menthe au niveau des parcelles de production et au niveau de la distribution (marché de gros), suivi de journées de sensibilisation organisées au profit des producteurs de la menthe au niveau de la région», indique le courrier adressé au Wali de Souss Massa, le 24 mai dernier.

La lettre indique que «les résultats d’analyse des échantillons prélevés dans le cadre de ces plans ont montré au niveau national des taux de non-conformité très élevés, dues soit à l’utilisation par les producteurs de produits chimiques non homologués ou à des taux de résidus élevés des produits homologués». «Devant cette situation alarmante, constituant un risque imminent sur la santé du consommateur, une série de mesures seront mises en place», conclut le premier courrier qui appelle le Wali à «intervenir auprès des différentes autorités locales pour apporter l’appui nécessaire aux inspecteurs de l’ONSSA».

Intitulé «la commercialisation de menthe impropre à la consommation», la lettre de la direction régionale de l’ONSSA à Tanger-Tétouan-Al Hoceima rappelle quant à elle que des «échantillons ont été pris sur des marchés du gros et des grands souks» de la région. «Il s’est avéré que 7 échantillons sur 13 ne répondent pas aux mesures de sécurité sanitaire, car ils contiennent des pesticides non autorisés pour la culture de la menthe ou des produits chimiques dont les résidus dépassent les taux autorisés, ce qui constitue un danger pour la santé du consommateur», précise le texte.

Des mesures plus strictes pour le thé importé dès juillet

Celui-ci annonce que des prélèvements chez cinq producteurs dans les provinces de Larache et Fahs-Anjra seront effectués. «Des PV de sanction seront édités à l’encontre des producteurs ne respectant pas les normes de sécurité» et la direction régionale procédera à «la destruction des champs de menthe impropres à la consommation», poursuit la lettre.

Et l’ONSSA à Tanger-Tétouan-Al Hoceima de noter que les marchés de gros et les grands marchés seront contactés pour «obliger les distributeurs de menthe à présenter les résultats d'analyse de leurs produits».

Cette mise en garde rappelle la polémique ayant éclaté l’année dernière concernant le thé importé et ses «taux anormaux de pesticides». L’ONSSA avait alors rassuré quant à la qualité et la sécurité sanitaire du thé importé et distribué par les établissements autorisés.

Mais en avril dernier, l’office sous la tutelle du ministère de l’Agriculture a annoncé la mise en place de nouvelles normes réglementant l’importation de thé provenant de Chine, conformément à l’arrêté n°156-14 fixant les limites maximales des résidus (LMR) des pesticides sur les denrées alimentaires, et qui entrent en vigueur à partir du 1er juillet.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com