Menu

Politique Publié

D’anciens ministres de l’USFP auraient rejeté l’initiative de réconciliation de Driss Lachgar

Temps de lecture: 1'
Driss Lachgar, premier secrétaire général de l’USFP / Ph. DR.

Le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) veut se réconcilier avec les militants ayant quitté le navire de la Rose. Driss Lachgar ambitionne d’être l’unificateur de toutes les forces de la gauche au Maroc.

«Le lancement de ce projet ne relève pas d’un enjeu partisan, ni d’un luxe intellectuel, mais d’un pas vers l’avenir qui a pour objectif de dépasser la polarisation politique, de rétablir l’équilibre sur la scène politique nationale, de protéger le multipartisme et de promouvoir l’action politique responsable», a-t-il indiqué lors d’un meeting politique organisé le 24 mai à Fqih Bensaleh.

«A part l’effet d’annonce, son initiative a été rejetée par de nombreuses personnalités de l’USFP, dont d’anciens ministres des gouvernements El Youssoufi et Jettou, ayant choisi de prendre des distances avec le parti. Pire elles l’ont accusé d’être le premier responsable de la crise que connait la Rose», nous confie une source. L’élection controversée de Driss Lachgar, en décembre 2012, à la tête de l’USFP avait été à l’origine de plusieurs départs de ses rangs.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate