Menu

Santé   Publié

Allô Doc #17 :  La dysménorrhée accompagnant la menstruation, ses causes et ses traitements

Tout au long du mois de ramadan, Yabiladi vous propose des conseils santé au quotidien. Pour cette dix-septième capsule de notre série «Allô Doc», nous abordons les douleurs qui précèdent, accompagnent ou suivent la menstruation chez les femmes, avec les conseils du docteur Sabrine Kamal.  

Temps de lecture: 2'
La docteure Sabrine Kamal est médecin au service de réanimation et d’urgence de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. / Ph. Mohamed Elmajdouby - Yabiladi

Pendant la période du cycle menstruel, de nombreuses filles souffrent de douleurs intenses liées à la santé de leur corps ou à un état psychique. Ainsi, selon Sabrine Kamal, médecin au service de réanimation et d’urgence de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, 30 à 50% des filles adultes souffrent de douleurs menstruelles avant ou pendant cette période. Certaines affirment que l’intensité de ces maux augmentent à partir du deuxième jour.

Elle explique que parmi les symptômes observés au cours de cette période figurent des douleurs abdominales ou au niveau du dos, des vomissements, des maux de tête, de la diarrhée ou le syndrome dépressif.

Sabrine Kamal distingue entre différents types de douleurs, appelés également dysménorrhée primaire et secondaire. Selon elle, il existe des douleurs qui interviennent lors du tout premier cycle menstruel de la jeune fille. Cette période des premières menstruations s’appelle aussi la ménarche.

Les traitements diffèrent selon l’intensité des douleurs

Quant aux symptômes de dysménorrhée primaire, ils peuvent aussi et parfois apparaître après 18 mois du premier cycle menstruel. «Leur cause est généralement non organique, en rapport soit avec une tuberculose génitale ou encore la présence d’un obstacle empêchant l’écoulement, soit au niveau de l’hymen ou un autre obstacle. Il peut aussi s’agit d’une hypoplasie de l’utérus ou encore d’autres problèmes», nous explique-t-elle.

S’agissant des douleurs menstruelles ou dysménorrhée secondaire, ils apparaissent selon le médecin souvent après une longue période et cycles menstruels. Ils peuvent intervenir, selon elle, suite à des infections au niveau de l'utérus, des trompes de Fallope, ou parfois à cause de l’endométriose.

«Les filles s’adressent directement aux pharmacies ou demandent à leurs copines car elles ont déjà testé des médicaments antidouleurs. Personnellement, je recommande à ce que ces genre de comportement soit évité et que les filles consultent directement leurs médecins avant de prendre n’importe quel médicament, car il existe des cas de décès suite à une surdose.»

Sabrine Kamal

Les traitements diffèrent selon l’intensité des douleurs et vont du «doliprane et antispasmodiques aux œstroprogestatifs, c’est-à-dire la pilule». «Mais il faut avant tout la consultation du gynéco, car le médicament ne doit pas être pris pour les symptômes mais plutôt mais pour en régler la cause», conclut-elle.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com