Menu

Politique Publié

Sahara : Le Maroc expulse sept personnes, dont cinq avocats espagnols

Temps de lecture: 1'
Les sept personnes, dont cinq avocats espagnols, expulsés dimanche de Laâyoune par le Maroc. / Ph. DR

Cinq avocats espagnols ont reçu dimanche un ordre d'expulsion émis par les autorités marocaines après être arrivés à l’aéroport de Laâyoune, rapporte l’agence Europa Press.

Il s'agit de Maria Dolores Travieso, avocate ayant déjà représenté la Sahraouie Aminatou Haidar, Ruth Sebastián García, Lourdes Barón, Ramón Campos et Sidi Mohamed Taleb Buya, qui auraient été accompagnés par deux observateurs norvégiens de l'ONG Rafto, poursuit l’agence.

Ces sept personnes s'étaient rendues au Sahara en tant qu’«observateurs dans le procès de Nezha Khalidi, affiliée au groupe Equipe Media à Laâyoune.

L’information a été ensuite reprise par les médias pro-Polisario. Futuro Sahara a dénoncé hier des «interrogatoires que les deux Norvégiens ont subi dès leur arrivée à l’aéroport de Laâyoune», accusant les autorités marocaines d’avoir «refusé de présenter une explication pour soutenir la légalité de l’expulsion ou un avis écrit».

Pour rappel, Nezha Khalidi a été arrêtée à Laâyoune en décembre dernier, alors qu’elle «faisait un direct sur Facebook pour couvrir une scène de rue au Sahara occidental tout en dénonçant la répression marocaine», a indiqué la semaine dernière l’ONG Human Rights Watch. Son procès s’ouvre ce lundi 20 mai prochain devant le tribunal de Laâyoune.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com