Menu

Santé   Publié

Allô Doc #14 : Quelques conseils pour éviter l’hypercholestérolémie pendant le Ramadan

Tout au long du mois de ramadan, Yabiladi vous propose des conseils santé au quotidien. Cette quatorzième capsule de notre série «Allô Doc» est consacrée aux problèmes de cholestérol qui nécessitent une attention particulière tout au long de l’année et particulièrement pendant la période de jeûne.

Temps de lecture: 2'
Mouna Hanadi El Allam, spécialiste en médecine esthétique et nutrition / Ph. Mohamed El Majdouby - Yabiladi

La présence du cholestérol aux lipoprotéines de haute densité (HDL) est essentielle pour le corps humain, la production des hormones ou encore la croissance des enfants. Mais, le cholestérol ne doit pas être présent à taux anormalement élevés dans le bilan lipidique, comme nous l’explique Mouna Hanadi El Allam, spécialiste en médecine esthétique et nutrition, dans ce nouvel épisode de la série «Allô Doc».

En effet, la spécialiste explique que «le cholestérol est une matière grasse transportée dans le corps par le sang». «C’est une substance importante pour le corps humain, produite naturellement grâce à certains aliments, tels que l’huile d’olive ou les noix, mais dont la consommation doit se limiter strictement aux besoins nécessaires du corps pour que ce dernier ne stocke un deuxième type de cholestérol néfaste à la santé, appelé LDL, et qui conduit à l’hypercholestérolémie», souligne-t-elle.

Eviter les effets nocifs du cholestérol

Dr El Allam précise en effet que le cholestérol est «une arme à double tranchant».

«Sans lui, le corps humain ne peut pas fonctionner normalement. Mais s’il dépasse certaines doses, il devient un facteur de risques, peut être nocif et impacter la circulation du sang, entraînant des sténoses, des maladies cardiovasculaires, un diabète ou même des AVC.»

Mouna Hanadi El Allam, spécialiste en médecine esthétique et nutrition

C’est ce qui arrive surtout lorsque le surplus de cholestérol dans le corps se transforme en cholestérol aux lipoprotéines de basse densité (LDL). Celui-ci s’accumule dans les parois des vaisseaux sanguins qu’il réduit ainsi, provoquant plusieurs dommages selon Dr Mouna Hanadi.

Pour réduite le taux de LDL dans le sang, la médecin recommande la consommation de fruits et de légumes qui aident à l’éliminer, comme les pommes et les aubergines riches en pectine et connus pour leur pouvoir d’absorption de matières grasses nocives. Elle conseille également de manger des aliments à effet rassasiant, afin d’éviter le grignotage ou le recours à des produits riches en matières grasses nocives. La spécialiste préconise ainsi les lentilles, le riz, surtout s’il est complet, ainsi que les noix, à condition de ne pas dépasser 50g par jour.

L’utilisation de médicaments à base de statines pour limiter l’absorption de matières grasses par le corps peut aussi constituer un deuxième option, mais à condition que ces prises soient autorisées préalablement par un médecin qui devra les surveiller.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com