Menu

Société Publié

Partis depuis le Maroc, des migrants trouvent refuge à l’îlot Perejil

Temps de lecture: 1'
L'îlot Perejil, appelé aussi îlot Leïla, à quelques 200 mètres des côtés marocaine. / Ph.DR

Un groupe de huit migrants a pu atteindre très tôt ce vendredi l’îlot Perejil (îlot Leïla) après que l’embarcation où ils se trouvaient ait fait naufrage, rapporte le média ibérique El diario.

L’alerte a été donnée par l’activiste espagnole Helena Maleno qui a été contactée par l’un des migrants, qui serait partis depuis le port de Tanger Med, précise El Faro de Ceuta. Ce dernier affirmait à l’aube qu’ils se trouvaient «sur la montagne» et qu’ils avaient besoin d’aide.

Le contact avec eux n’a pas pu être établi à nouveau et la situation dans laquelle ils se trouvaient serait très alarmante, écrit l’activiste. Contactées par El Diario, des sources gouvernementales à Ceuta ont déclaré que c’est au ministère espagnol de l’Intérieur de donner l'ordre.

Par ailleurs, une unité de Sauvetage maritime a affirmé se trouver non loin de l’îlot, mais étant donné que les migrants se trouvaient déjà sur terre, ses éléments ne sont pas en mesure d’intervenir. Sauvetage maritime dit aussi attendre que le Maroc ou l’Espagne interviennent, indique El Faro de Ceuta.

L’îlot Perejil ou Leïla est déclaré par l'Espagne comme territoire «inhabité», après la crise de 2002 avec le Maroc. Néanmoins, en vertu d’un accord signé entre les deux pays, le Maroc et l’Espagne «se chargent des personnes qui, depuis leur zone de souveraineté, accèdent à l'îlot» en leur portant «secours» et «aides» ou en les «invitant à abandonner» le rocher qui s'étend sur 13,5 hectares.

Cette mesure avait été rappelée lors d’un incident similaire survenu le 3 juin 2003, par l’ancien chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. Ce jour-là, 32 éléments des Forces auxiliaires marocaines avaient accédé au rocher situé à 200 mètres des côtes marocaines pour procéder à l'arrestation de treize candidats à l’immigration clandestine.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com