Menu

Culture Publié

Diaspo # 91 : Loubna Ayouch, une Marocaine qui brille en Afrique du Sud

En Afrique du Sud, Loubna Ayouch possède une ligne de mode qui met en valeur son amour pour l'art et le vêtement. Egalement artiste-peintre, cette Marocaine a parcouru l'Europe avant de s'installer à Johannesburg où elle combine deux de ses passions.

Temps de lecture: 3'
La Marocaine Loubna Ayouch, artiste-peintre et créatrice de mode, est établie actuellement en Afrique du Sud. / Ph. DR

Après avoir vécu à l'étranger plusieurs années durant, Loubna Ayouch a réussi à marier ses deux passions, la peinture et la mode. Née et élevée à Casablanca, l’artiste-peintre et créatrice de mode, qui vit actuellement en Afrique du Sud, a eu une belle histoire d'amour avec l'art.

Depuis son adolescence, Loubna s'est beaucoup intéressée à la mode. Avant de découvrir ses talents de peintre, elle adorait créer ses propres vêtements. «J'étais passionnée par la conception et la création de mes vêtements», déclare cette Marocaine à Yabiladi. «J'avais l'habitude d'imaginer un style ou un motif en particulier et de le mettre en pratique», se rappelle-t-elle.

À Casablanca, Loubna avait l'habitude de dessiner elle-même ses vêtements, d'acheter les tissus nécessaires et de pratiquer son passe-temps très créatif. Mais après avoir obtenu son baccalauréat, elle décide de prendre un chemin loin de la mode.

Peindre comme passe-temps

«J’ai étudié la littérature anglaise à l’université, puis j’ai déménagé en France pour y faire des études de deuxième cycle», nous déclare Loubna. Elle a ensuite commencé un doctorat en Russie, où elle vivait avec son mari. Mais en Russie, les choses prendront une tournure différente pour Loubna, avec la décision d’abandonner son doctorat et suivre sa passion. «Il y avait quelque chose à propos de la Russie qui m'a fait considérer l'art», nous dit-elle.

Ce sont, en effet, la scène artistique, les expositions et les belles galeries russes qui pousseront cette Casablancaise à intensifier ses activités et à faire ce qu’elle aime le plus. «Je me suis libérée de mes pensées précédentes et j'ai donc commencé à peindre», se remémore-t-elle.

Après avoir vécu quatre ans en Russie, Loubna déménage en Afrique du Sud en 1997, où son amour pour la peinture a grandi. «Ce fut le coup de foudre. Le pays m'a inspiré à peindre encore plus, mais c'est quelque chose que j'ai fait pour moi sans le montrer», nous déclare-t-elle.

En Afrique du Sud, Loubna Ayouch a eu l'occasion de pratiquer son autre passe-temps, la fabrication de vêtements. Elle a également assisté à plusieurs cours de peinture.

Introduire l'art dans la garde-robe des femmes

Après avoir passé six ans dans le pays africain, Loubna a déménagé à Londres, où elle a révélé pour la première fois son talent au public. L’artiste-peintre rejoint un groupe de talentueux artistes avec qui elle expose pour la première fois.

«Lors de cette exposition j’ai présenté un tableau (…) que le propriétaire de la galerie a aimé. Le lendemain, j'ai réalisé que quelqu'un l'avait déjà acheté.»

Loubna Ayouch

Encore une fois, Loubna Ayouch devait partir pour une autre aventure. Cette fois-ci, elle s'est installée en Suisse, où elle a exposé ses peintures dans plusieurs galeries. Six ans plus tard, la Marocaine décide encore une fois de plier bagages pour un retour en Afrique du Sud. Au cours de cette période, Loubna a compris qu’elle devait combiner ses deux passions «en introduisant l’art dans les placards des femmes».

L'idée de commencer une ligne de mode incluant la peinture lui est venue à travers une question, comme elle nous le confie. «Je me suis dit : Pourquoi devons-nous avoir de l'art uniquement à l'intérieur ? Pour moi, l’art ne devrait pas se retrouver uniquement dans les maisons et les musées et c’est pourquoi j’ai eu la volonté de le porter sur des vêtements», nous explique-t-elle.

À Johannesburg, Loubna a travaillé sans relâche pour concrétiser son idée en explorant différentes méthodes et techniques pour peindre sur des tissus. «J'ai découvert que peindre sur le tissu était incroyable, mais le préserver était délicat», se rappelle-t-elle.

L’artiste et créatrice de mode a alors décidé d’utiliser d’abord de la peinture à l’huile sur des toiles avant de faire imprimer ses peintures sur les vêtements qu’elle a conçus elle-même. «Cela fait cinq ans que j'ai démarré mon projet (…) j'ai ma propre entreprise et mes propres créations», annonce-t-elle fièrement.

Loayo est le nom de sa société et de sa ligne de mode, qui se concentrent sur l’Afrique. Loubna Ayouch a récemment exposé sa dernière collection, à travers laquelle elle a mis en avant son amour pour le continent et ses couleurs vives. «L’Afrique est dans chaque tenue que je dessine, pleine de couleurs, d’énergie et de dynamisme», conclut-elle.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com