Menu

Politique Publié

Lecture critique de la nomination d'El Himma, l'ami du roi

L’une des illustrations ayant fait le tour des réseaux sociaux récemment consolidait encore une fois le concept de l’exception marocaine. On y retrouvait un parallélisme affligeant entre la Tunisie, L’Egypte et le Maroc. Pour une pancarte affichant «Ben Ali dégage», Zine El-abidine quitta la Tunisie après 30 jours. Une autre montrant « Moubarak dégage», cela nécessita 17 jours pour qu’il le fasse. Quant au Maroc, avec un « El Himma dégage» et après 290 jours … le roi le nomme conseiller. C’est tout dire.

Temps de lecture: 2'
DR

Cette nomination fut une surprise inattendue. Après Sahel et Znagui comme conseillers, vint le tour d’El Himma. On savait déjà que Fouad était l’ami du roi, mais de là à lui offrir le poste de conseiller pour cadeau d’anniversaire et dans le contexte actuel, on ne peut que saluer ces liens d’amitié, sérieusement.

Rockfeller dit autrefois qu’une amitié née des affaires valait mieux qu'une affaire née de l'amitié. Etant donné que cette amitié entre El Himma et le roi est l’issue d’affaires traitant de millions de marocains, là nul doute que les liens sont incassables, avec ou sans printemps arabe.

Cette désignation d’El Himma couronne un ensemble de mesures prises : après la nomination des 28 ambassadeurs et son caractère anticonstitutionnel [1], le roi s’entoure d’un cocktail de conseillers qui constitueront le vrai gouvernement du Maroc. Cependant cette nomination relève du défi, voire de la moquerie.

Les réactions des leaders du PJD, parti gagnant des récentes élections, ont été plus que décevantes. Auparavant, Benkirane n’arrêtait de crier et appeler à l’éloignement d’El Himma, il le considérait comme son ennemi juré lorsqu’il était au PAM. Comble de l’ironie : Le 7 décembre, Benkirane appelait El Himma pour le féliciter pour son nouveau poste. Des déclarations du PJD venaient pour confirmer que c’était la meilleure place d’El Himma, que c’était l’accomplissement du «Dégage», que cela allait éclaircir son rôle et que le roi allait le surveiller et veiller à ce qu’il ne dépasse pas ses bornes … Le ridicule aura donc été frisé.

Si l’on revient en arrière, on constatera que cela fait plus de cinquante ans que la monarchie règne et gouverne avec les mêmes astuces, rénovées de temps en temps. Il y avait Guedira et le FDIC, maintenant il y a El Himma et le PAM. Le gouvernement est constitué du roi et de ses conseillers, l’autre ne fait que figurer. Allons droit au but, qu’il y ait le PJD ou la gauche au gouvernement cela n’y change rien. Personne n’ose dire non au roi. Ce n’est pas le chef des islamistes et fervent défenseur de la commanderie des croyants qui dira non à Amir Almouminine. Le jeu de pouvoirs est biaisé, le gouvernement sert de bouclier, de pantins qui attirent l’attention des marocains au-delà de la vraie source du pouvoir.

Cette situation a deux issues : accepter cette manipulation, cette soumission et ce tutorat de la part de la monarchie exécutive, continuer à jouer aux faux démocrates et à croire à l’exception marocaine. Ou continuer à investir la rue pour imposer une vraie constitution délimitant le pouvoir de chaque partie et instaurant une monarchie parlementaire. Je choisis la deuxième, et vous ?

Visiter le site de l'auteur: http://mahdizahraoui.blogspot.com

M. Zahraoui plus tôt Zarouati
Auteur : MCASAOUI
Date : le 25 décembre 2011 à 22h37
Vous n'avez pas encore compris la nouvelle constitution ni l'histoire et le fonctionnement de la monarchie au Maroc. Il y a deux espaces celui du gouvernement qui gouverne et celui du Roi où il est libre de s'entourer par qui il souhaite et c'est légal espèce d'ignorant.
Quand à M. FAEH (Fouad Ali E....) si tu ne le sais pas ; il a fait partie de l'équipe du Roi depuis le début ( et bien avant) il a travaillé plus que tous les membre de ta famille pendant plus de 14 ans à se coucher à des heures tardives pour préparer le nouveau règne de sa Majesté Mohamed VI . Résultat du parcours il a subit double voir triple pontages cardiaques à cause du rythme de travail qu'il a pu suivre avant et après la prise en main des commandes par notre Roi. Ce Monsieur que vous êtes entrain de dénigrer à veiller des nuits pour la sécurité des Marocains ( il n'est pas le seul c'est vrai) et l'Unité Territoriale du Maroc. Conclusion il a sacrifié toute sa tendre jeunesse pour servir ces causes auprès de sa Majesté. La seule maison qu'il avait (je parle de l'année 2007) lui a été offerte par feu sa majesté Hassan II ( une très modeste villa ). Avant d'ouvrir sa gueule il vaut mieux se renseigner pourquoi sa Majesté lui demande d'intégrer une équipe de travail interne au palais ( ce qui est légitime pour le Roi). Et s'il y a une personne qui mérite la reconnaissance c'est bien si Ali. Je vous mets au défi de me démontrer que ce Monsieur s'est enrichi sur le dos des Marocains. C'était un homme politique avisé, loyal vers sa Majesté (son ami en plus ) et fils d'une famille modeste mais digne. Avant d'écrire des inepties tourner votre tête....
je pense
Auteur : etoile9430
Date : le 24 décembre 2011 à 15h30
moi je dis d'un coté qu'on a le droit d'expression, donc il peut dire ce qu'il pense, mais je suis toute a fait contre ce qu'il dis, nous avons un pays et un Roi et un peuple masha'Allah qu'on peu pas trouver mieux ailleurs mais on doit bosser et rester solidaire pour avancer, aujourd'hui nous avons un gouvernement laissez le travailler. je pense que Ben Kirane est un grand homme et qu'il va faire beaucoup pour le Maroc, et je répète encore une foi nous avons un pays et un Roi et un peuple masha'Allah qu'on peu pas trouver mieux ailleurs.
Copie à revoir
Auteur : Oujdiforever
Date : le 21 décembre 2011 à 13h11
Ridicule est la comparaison est tout simplement grotesque.

Si vous avez mieux, faites vos propositions.
C'est bien facile de se cacher derrière une plume(blog).

La critique est aisée mais l'art n'est pas accessible à tous.
C'est en disant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui
Auteur : imaneabdel
Date : le 13 décembre 2011 à 17h07
Du grand n'importe quoi.
Tu compares El Himma avec Moubarak et Ben Ali, alors qu'El Himma n'a jamais gouverné sauf si tu veux attaquer le roi en te cachant derrière el himma.
vous voulez vous faire un nom en critiquant un peu n'importe quoi alors que ce qui vous interesse c'est le roi et non ce qui nous importe comme citoyens.

allez jouer ailleurs, le roi bzzaf 3lik.
Ridicule
Auteur : Moulay el Bachir
Date : le 13 décembre 2011 à 15h37
C'est extraordinaire ! Votre culot n'a d'égal que votre toupet. Vous me faites penser à un militant d'extrême gauche qui n'a cessé de taper sur le système et qui a été le premier à se précipiter au palais royal à la première invit. En fait, si je comprend bien, hormis vous et vos acolytes ( vous parlez bien des sbires du Roi que vous appelez par "il" ), il y aura le déluge.
Et puis, dites donc, pour un pays anti démocratique, vous en écrivez des tribunes ! En vrai, le développement et la stabilité de notre pays semblent être le cadet de vos soucis. Aveuglé par votre haine contre le Roi du Maroc, vous en oubliez les vrais problèmes de ce pays. Du reste et par la même occasion, vous vous permettez d'insulter M. Benkirane qui est le chef du futur gouvernement en le réduisant à être le chef des "islamistes". Comme cela est curieux ! Quel regard humiliant vous vous permettez de porter sur les Marocaines et les Marocains qui ont voté pour ce parti !
Seriez vous sorti de la cuisse de Jupiter ?
Je me demande bien ce que vous feriez, si le Roi du Maroc vous nommait conseiller....
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com