Menu

Religion Publié

Pew Research Center : 80% des Marocains prient quotidiennement [Etude]

Le centre américain Pew Research a rendu publics la semaine dernière les résultats de son étude sur la fréquence des prières dans plusieurs religions. Il en ressort que 80% des Marocains prient chaque jour, contre 88% d’Algériens et 67% de Tunisiens.

Temps de lecture: 2'
Image d'illustration. / DR

En célébration, le 2 mai dernier, de la Journée nationale de la prière aux Etats-Unis, le centre américain Pew Research a publié son étude sur la fréquence des prières.

Il en ressort que 80% des Marocains prient de façon quotidienne. Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, le Maroc arrive à la deuxième place derrière l’Algérie, où 88% de la population prie quotidiennement. La Jordanie arrive à la 3e place avec 75% de Jordaniens priant chaque jour, suivie par l’Egypte (72%) et le Liban (52%).

Dans le monde, l’Afghanistan (96%) arrive en première place des pays musulmans, suivi de l’Iran (87%). Concernant les pays de l’Afrique subsaharienne, à l’instar du Nigéria, le Sénégal, Djibouti et le Tchad figurent aussi parmi ceux où plus de 80% d’adultes prient tous les jours.

L’étude, qui s’est intéressée à la fréquence des prières des personnes adultes dans 102 pays, précise aussi que globalement, 69% de musulmans prient de façon quotidienne. Ils sont ainsi devancés par plusieurs autres groupes religieux, comme les Témoins de Jéhovah (mouvement pré-millénariste et restaurationniste se réclamant du christianisme) où le taux monte à 90%, ou encore les Mormons (85%).

Une corrélation entre la richesse du pays et les taux d’adultes priant chaque jour

Par genre, les statistiques révèlent que 59% de ceux qui prient quotidiennement sont des femmes face à 41% d’hommes, alors que près de la majorité de ceux qui prient chaque jour (76%) sont issus de la troisième génération ou supérieure, face à 15% seulement de migrants et 9% d’adultes issus de la seconde génération.

L’étude conclut que «dans tous les autres pays riches interrogés, c’est-à-dire ceux dont le PIB par habitant est supérieur à 30 000 dollars, moins de 40% des adultes déclarent prier chaque jour». Elle donne l’exemple du Japon, où le PIB par habitant est d’environ 38 000 dollars alors qu’environ un tiers (33%) prient tous les jours tout comme la Norvège (PIB par habitant = 68 000 dollars, 18% d’adultes prient chaque jour). Parallèlement, c’est au sein des pays les plus pauvres que ce taux grimpe pour dépasser la moyenne de 49% établie par l’étude.

 

Les États-Unis restent le seul pays de l’étude ayant la particularité de posséder à la fois un haut niveau de richesse et un niveau élevé de prière quotidienne parmi sa population, poursuit Pew Research, qui reconnaît que les pays riches de la péninsule arabique, tels que le Qatar et les Émirats arabes unis, «où l’on pouvait s’attendre à un niveau de prière élevé», n’ont pas été inclus dans l’enquête.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com