Menu

Société Publié

Les attaques islamophobes en hausse à Londres après les attentats de Christchurch

Temps de lecture: 1'
La police métropolitaine a ainsi enregistré 1 630 infractions motivées par la haine en mars. / Ph. David Bebber – Reuters

Les crimes racistes et religieux motivés par la haine ont atteint à Londres leur plus haut niveau après les attentats dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, perpétrés le 15 mars dernier, indique la BBC, qui cite des données de la police londonienne.

La police métropolitaine a ainsi enregistré 1 630 infractions motivées par la haine en mars. Parmi ceux-ci, 156 étaient à caractère islamophobe, soit presque le double du nombre enregistré le mois précédent.

Tell MAMA, un programme national qui enregistre et mesure les incidents antimusulmans outre-Manche, a déclaré avoir constaté une augmentation sans précédent du nombre de crimes haineux antimusulmans rapportés, depuis les attentats de Christchurch. Ils ont été multipliés par six d’après ses calculs.

«Nos chiffres corroborent ceux de la police et montrent une latence de préjugés antimusulmans qui fait malheureusement partie de notre société», a déclaré Iman Atta, directrice de Tell MAMA. Parmi les attaques islamophobes recensées en mars à Londres, un homme aurait été frappé à la tête près d’une mosquée dans l’est de la capitale britannique, et un individu aurait déchiré le hijab d’une femme à la station de métro Turnpike Lane, au nord de la métropole.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate