Menu

Politique Publié

Armement en 2018 : 3,5 MM$ pour le Maroc contre 9,6 MM$ pour l’Algérie, selon SIPRI

En 2018, le Maroc a consacré plus de 3,5 milliards de dollars en dépenses militaires. Un montant en hausse mais qui reste largement inférieur au 9,6 milliards de dollars de l’Algérie durant la même année.

Temps de lecture: 2'
DR

L’Institut International de Recherche sur la Paix de Stockholm a publié, lundi 29 avril, un nouveau rapport consacré aux dépenses militaires en 2018. SIPRI a conclu que le total des acquisitions d’armement durant les derniers douze mois dans le monde s’est élevé «à 1.822 milliards de dollars, soit une augmentation de 2,6% par rapport à 2017». Les cinq plus grands dépensiers en 2018 sont les États-Unis, la Chine, l’Arabie saoudite, l’Inde e la France. Ces pays «concentrent à eux seuls 60% des dépenses militaires mondiales».

Le Maroc ne figure pas dans le classement, établi par l’institut suédois des 40 plus grands Etats importateurs d’armes au monde. En revanche le voisin algérien l’Algérie s’est classé à la 25e place avec 9,6 milliards de dollars, soit une baisse de 6,1% en comparaison avec 2017. 

Au grand dam des marchands d’armes, le voisin de l’Est n’est pas d’ailleurs le seul pays africain à opter pour une réduction de ses achats d’armes en 2018. Elles ont globalement fléchi de «de 8,4%» sur le continent, note SIPRI : «Ce qui représente la quatrième baisse annuelle consécutive depuis un pic enregistré en 2014». Outre l’Algérie, le rapport cite les cas de l’Angola (-18%), du Gabon (-10%), du Bénin (-28%) et le Soudan (-49%).  

Les achats du Maroc stables entre 2013 et 2018

Pour retrouver les traces des dépenses du royaume dans le rapport, il faut chercher dans la base de données de l’Institut suédois entre 1988 à 2018. Les chiffres révèlent qu’en 2018, le Maroc a consacré à ses nouveaux contrats d’armement 34,696 milliards de dirhams soit une hausse de 3,1% par rapport aux 33,845 MMDH enregistrés en 2017. Dans l’ensemble et depuis 2013, les acquisitions des Forces armées royales sont restées stables, avec une moyenne qui s’élève à plus de 3 Milliards de dollars par an.

Ailleurs en Afrique du nord, les dépenses n’ont pas échappé à la tendance baissière observée sur le reste du continent. Elles ont totalisé 22,2 milliards de dollars en 2018, soit une baisse de 5,5% en comparaison avec 2017. Néanmoins l’Institut suédois a conclu qu’en dépit de cette baisse, les achats en 2018 «ont augmenté de 74% par rapport à 2009».

Une précédente étude de SIPRI établissant une comparaison sur les importations d’armes dans le monde a conclu que le Maroc représente 46% des dépenses africaines de 2012 à 2016. Le royaume devrait voir ses dépenses militaires progresser dans le rapport 2019 suite notamment aux 4,772 MM $ destinés à l’acquisition de 25 nouveaux F-16 et la modernisation de ses 23 appareils de la même marque.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate