Menu

Politique Publié

Ceuta : Le Parti populaire ne voit pas le Maroc comme une menace

Temps de lecture: 1'
Fatima Mohamed Dos Santos, candidate du Parti populaire (PP) à Ceuta. / Ph. DR

Lors d’un meeting de campagne tenu ce vendredi en Espagne, la candidate du Parti populaire (PP) à Ceuta, Fatima Mohamed Dos Santos, a affirmé que son parti «ne croit pas, comme les autres partis, que le Maroc est une menace», rapporte le média local Ceutaldia.

Celle qui se présente au Sénat estime que le modèle de «ville touriste» est celui à suivre pour l’enclave. Ainsi, la candidate a souligné qu’outre les touristes venus de la péninsule, «nombreux sont ceux qui viennent de l’autre côté de la frontière», en référence aux touristes marocains.  

Par ailleurs, Fatima Mohamed Dos Santos, qui pourrait brider un troisième mandat, a affirmé qu’une «bonne relation avec le pays voisin est essentielle et fait tourner l’économie de Ceuta».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com