Menu

Economie Publié

Maroc : La production prévisionnelle des trois céréales estimée à 61 millions de quintaux

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

La campagne agricole 2018-2019 a enregistré une pluviométrie ayant atteint au 24 avril 2019 290,5 mm, en baisse de 11% par rapport à la moyenne de 30 ans (326,3 mm) et de 23% par rapport à la campagne précédente (375,3) à la même date, indique le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts dans un communiqué.

La même source souligne que la campagne en cours «a été caractérisée par une mauvaise répartition temporelle. Près de ¾ des précipitations ont eu lieu durant les trois mois de démarrage avec de fortes précipitations ayant duré jusqu’au mois de janvier. La très faible pluviométrie, voire l’absence de précipitations dans plusieurs régions durant les mois qui ont suivi, a engendré un retard de croissance des céréales et une baisse des rendements plus ou moins importante selon les régions».

La production prévisionnelle des trois céréales principales au titre de la campagne 2018-2019 est estimée à 61 millions de quintaux, soit une baisse de 19% par rapport à la production moyenne des années du Plan Maroc Vert (75 millions de quintaux). «La récolte finale dépendra des conditions climatiques qui prévaudront dans les prochaines semaines», prévient le ministère.

La production prévisionnelle par espèce fait état de 35 millions de quintaux de blé tendre, contre 13,3 millions de quintaux de blé dur et 12,5 millions de quintaux d’orge. De plus, la répartition régionale de production montre que 65% de la production prévisionnelle de cette campagne provient de 3 régions : Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra et le Grand Casablanca. Selon les régions, la campagne céréalière 2018-2019 peut être ainsi qualifiée de moyenne à bonne dans les régions du nord et de campagne modeste à faible dans le reste des régions, selon le ministère.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com