Menu

Politique Publié

Le gouvernement refuse de commenter le départ de l’ambassadeur émirati pour consultation

Temps de lecture: 1'
Mustapha El Khalfi, ministre des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement. / Ph. DR

Le ministre des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement a refusé de répondre aux questions des journalistes sur le «rappel» par les Emirats arabes unis d'Ali Salem Al Kaâbi, ambassadeur à Rabat, pour consultation.

«En ce qui concerne l’ambassadeur de l’Etat des Emirats arabes unis et tout ce qui se rapporte à ce sujet, je n’ai aucun commentaire à faire à ce propos», a déclaré Mustapha El Khalfi lors d’un point de presse tenu cet après-midi.

Dans son édition du lundi 22 avril, le quotidien arabophone Akhbar Alyaoum avait annoncé le départ du diplomate Ali Salem El Kaâbi vers son pays. La nouvelle a ensuite été reprise par d’autres supports marocains et internationaux. Des parties officielles sous couvert d'anonymat, ont tenté de démentir l'information dans des déclarations à certains médias.

Pour l’instant, l’ambassade émiratie à Rabat n’a pas encore communiqué sur les raisons du départ de l’ambassadeur vers Abou Dhabi.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que El Khalfi botte en touche sur une question sensible. Le 7 mars, il avait refusé de donner la position du gouvernement marocain sur le Hirak en Algérie. Une semaine plus tard, il avait également observé le silence à l’égard de l’absence de l’Iran à la 14e session de l’Union des Parlements de l’Organisation de la coopération islamique, organisée à Rabat.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com