Menu

Politique Publié

Tétouan : Des étudiants basistes auraient saboté une conférence animée par Ahmed Raissouni

Temps de lecture: 1'
Ahmed Raissouni, président de l'Union internationale des oulémas musulmans. / Ph. DR

Ce mercredi, des étudiants basistes ont interdit à Ahmed Raissouni, président de l'Union internationale des oulémas musulmans (UIOM) d’animer une conférence à la Faculté des lettres et sciences humaines de l'Université Abdelmalek Saadi à Tétouan.

Un événement autour des «choix marocains en matière de religiosité et de doctrine», organisé par le mouvement du Renouveau estudiantin (Attajdid Attolabi), bras estudiantin du mouvement Unicité et réforme, matrice du Parti pour la justice et le développement (PJD).

Ahmed Raissouni aurait été contraint de quitter l’amphi qui devait accueillir la conférence, après que celle-ci ait été attaquée par des étudiants appartenant au courant basiste.

Mais alors que les étudiants proches du courant islamiste accusent les étudiants d'extrême gauche de les avoir agressés et empêchés de mener à bien leurs activités au sein de la faculté, les étudiants basistes ont publié une brève déclaration sur leur page Facebook, indiquant qu’ «après que les étudiants de gauche ont annoncé l'organisation de journées culturelles progressistes dans sa première version, ils ont été surpris par des agissements inhabituels des étudiants de l'organisation du Renouveau estudiantin dans le cadre d’une tentative de perturber [leur] événement». Photos à l’appui, les basistes accusent aussi les étudiants proches du PJD d’avoir agressé certains de leurs camarades.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com