Menu

Sport Publié

Badr Hari écarté du ring pendant 19 mois pour dopage

Temps de lecture: 1'
Badr Hari est suspendu pendant 19 mois pour dopage. / DR

Badr Hari ne remontera pas sur le ring de sitôt. Le kickboxeur maroco-néerlandais a été «suspendu pour une durée de 19 mois après des tests sur des échantillons fournis au Glory 51 de Rotterdam qui ont fait état d’une violation des règles de l’Autorité antidopage des Pays-Bas (DAN) concernant les substances interdites pour les athlètes de compétition», indique le Glory, une promotion internationale de kick-boxing, dans un communiqué officiel publié sur son site, relayé par le site d’actualité australien Fightmag.

Bard Hari a «également reçu un blâme officiel de la DAN, mais a nié toute violation et a indiqué publiquement qu’il contestait» cette décision. Le kickboxeur sera suspendu pendant 19 mois, avec une suspension rétroactive au 7 mai 2018. Il pourra de nouveau prétendre à la réintégration du Glory à compter du 7 décembre 2019. Trois autres kick-boxeurs ont également été suspendus pour le même motif. Il s’agit du Croate Mladen Brestovac, du Brésilien Ariel Machado et de l’Égypto-néerlandais Hesdy Gerges.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com