Menu

Religion Publié

Palestine : Incendie dans une salle de prière de la mosquée Al-Aqsa

Temps de lecture: 1'
Entrée de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem / Ibraheem Abu Mustafa (Reuters)

Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s’est déclenché dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, se propageant dans la salle de prière Marwani. Selon l’agence officielle de presse Palestine News Agency, un garde de l’enceinte indique que le feu a commencé depuis le toit, mais que les pompiers du Waqf islamique l’on rapidement maîtrisé, sans qu’il n’y ait de morts ou de blessés.

Newsweek décrit que la salle de prière est située sous l’angle sud-est du Haram al-Sharif, qui contient à la fois le dôme du rocher et la mosquée Al-Aqsa. Cité par la même source, Cheikh Azzam al-Khatib, directeur général du département des affaires de la mosquée Al-Aqsa et de Jérusalem, a déclaré à la chaîne de télévision jordanienne Al-Mamlaka que l’incendie s’était déclaré dans la cour, ajoutant qu’une enquête a été ouverte.

Dans son ensemble, le site est situé dans la partie de la vieille ville de Jérusalem-Est, «initialement occupée par la Jordanie lors du conflit israélo-arabe de 1948, qui a suivi la création d'Israël, puis saisie par Israël lors d’une seconde guerre en 1967», rappelle Newsweek. Le média américain fait remarquer que «la nouvelle de l’incendie de la mosquée Al-Aqsa, troisième site le plus sacré de l’islam (…), a été largement éclipsée par celui (…) qui a simultanément détruit la cathédrale de Notre-Dame».

Cité par la Palestine News Agency dans ce sens, le cabinet du président palestinien Mahmoud Abbas a exprimé lundi soir ses «profonds regrets pour l’incendie de la cathédrale historique Notre-Dame au centre de la capitale française, Paris, provoquant l’effondrement de la tour de la cathédrale», tout en confirmant sa «solidarité et sympathie avec [ses] amis français».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com