Menu

Société Publié

Le «profilage racial et social» par la police parisienne dénoncé par le Défenseur des droits

Temps de lecture: 1'
Une opération de contrôle de police à Paris. / Ph. Yann Bohac - Sipa

L'affaire avait été révélée il y a cinq ans par Le Parisien qui publiait des extraits d'une note explosive interne au commissariat du 6e arrondissement de Paris ordonnant de «recenser et d'évincer les Roms avec ou sans enfants, avec ou sans animaux».

Samedi soir, le Journal du Dimanche (JDD) révèle une décision du défenseur des droits Jacques Toubon qui dénonce «des ordres illégaux» ainsi qu'un «profilage racial et social» lors de contrôles d'identité de la police à Paris. Un «document qui étrille les consignes de la préfecture de police de Paris», signé par l’ancien garde des Sceaux, rapporte le HuffPost.

Ainsi, Jacques Toubon y dénonce «des ordres et des consignes discriminatoires enjoignant de procéder à des contrôles d’identité et de bande de Noirs et Nord-Africains et des évictions systématiques de SDF et de Roms». Il pointe un «profilage racial et social contraire aux normes prohibant les discriminations et à l’obligation déontologique d’impartialité et de non-discrimination qui s’impose au fonctionnaire de police». Le défenseur des droits estime que les policiers ayant appliqué ces consignes «ont exécuté des ordres manifestement illégaux». 

Tout en rappelant que ces pratiques sont «susceptibles d’engager la responsabilité du Préfet de police de Paris», sa décision a d’ailleurs été transmise au parquet. Jacques Toubon préconise aussi «une enquête interne» afin de «mesurer l’étendue des pratiques discriminatoires».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com