Menu

Politique Publié

Le CNDH organise une nouvelle rencontre sur le «Mécanisme national contre la torture»

Temps de lecture: 1'
Amina Bouayach, présidente du CNDH. / Ph. DR

Le conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organisera ce vendredi 12 avril à Rabat une rencontre autour du projet du «mécanisme national de prévention contre la torture».  

Selon un communiqué de l’institution constitutionnelle parvenu à Yabiladi, la rencontre verra la participation de la nouvelle présidente du CNDH, Amina Bouayach, du délégué interministériel aux droits de l’Homme, Chaouki Benyoub et du président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, de représentants du sous-comité des Nations unies pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements ainsi que d’experts internationaux.

La mise en place dudit mécanisme accuse un retard manifeste. Il devait voir le jour dans le sillage de la ratification par le Maroc, en novembre 2014, du Protocole facultatif de la convention internationale contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Depuis, le CNDH réfléchit sur les moyens d'opérationnaliser ce mécanisme. A cet effet, l’institution a organisé deux rencontres en 2015 et 2017.

Dans son rapport d’avril 2018 sur le Sahara, Antonio Guterres a constaté que «le gouvernement marocain n’avait ni mis en place ni désigné un mécanisme de cet ordre». La rencontre du vendredi 12 avril intervient alors que dans son nouveau rapport remis il y a quelques jours au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'ONU a plaidé pour «une surveillance indépendante, impartiale, globale et soutenue de la situation des droits des personnes est nécessaire pour assurer la protection de tous les habitants du Sahara occidental».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com