Menu

Société Publié

Bonbonnes de gaz : Les distributeurs menacent de paralyser le marché avant ramadan

Temps de lecture: 1'
Image d'illustration. / DR

Les distributeurs des bonbonnes de gaz brandissent l’arme de la grève à la veille du mois de ramadan, pour exercer des pressions sur le gouvernement et le pousser à répondre à leurs revendications, rapporte ce mardi Assabah. Selon le journal arabophone, les rapports demeurent tendues entre le gouvernement et les professionnels. Ces derniers ne cachent d’ailleurs pas leur colère à propos du «traitement que réserve le département de Lahcen Daoudi à leurs revendications».

Ainsi, «aucun accord répondant à leurs doléances n’a été conclu même si les professionnels ont reporté leur grève, qui était prévue en janvier dernier, dans l’espoir d’aboutir à un accord avec le gouvernement». Seulement, ils auraient été «surpris par le département de Lahcen Daoudi qui leur reproche de ne pas avoir pas formulé à temps leurs revendications qui devaient être traitées dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de Finances de cette année 2019, qui leur avait imposé des taxes et de nouvelles formulations de factures».

Les distributeurs des bonbonnes de gaz estiment en effet que leur marge de bénéfice a été réduite par de nouvelles dispositions de cette loi de Finances qui leur impose également de mentionner, dans leur déclaration d’imposition, des données concernant les factures des entreprises clientes et des facturations numériques.

Lahcen Daoudi, ministre de tutelle, affirme quant à lui que «plusieurs revendications des distributeurs ont été satisfaites». Il précise aussi qu’«il est impossible de répondre à toutes les demandes, surtout celles liées à l’exercice de la loi de Finances 2019, déjà entrée en vigueur». Un bras de fer qui, selon le journal cité par Le 360, risque de perturber l’approvisionnement du marché en bonbonnes de gaz surtout à l'apporche du mois du Ramadan.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com