Menu

Sport Publié

Football : La FRMF a-t-elle démarché José Mourinho pour entraîner les Lions de l'Atlas ?  

Ce lundi, le journal Assabah, cité par d’autres médias, a révélé qu’une short-list aurait été établie par la Fédération royale marocaine de football pour choisir le successeur d’Hervé Renard, comme le Portugais José Mourinho. Or il est peu probable que ce dernier accepte de diviser son salaire par plus de 30. Désintox.

Temps de lecture: 2'
José Mourinho, ex-entraîneur du Manchester United et du Real Madrid. / Ph. DR

L’information a de quoi surprendre. Pourtant, elle a été publiée ce lundi par le journal Assabah et reprise par Le 360 et Le Site Info. Selon le journal, cité par les deux médias, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a déjà commencé à chercher le futur sélectionneur des Lions de l’Atlas.

La prochaine Coupe d’Afrique des Nations en Égypte pourrait être la dernière compétition d’Hervé Renard à la tête de la sélection marocaine, prédit le journal, annonçant que «de grands noms étrangers figurent» sur une liste établie par la fédération dirigée par Faouzi Lakjaa. La FRMF veut «un très gros calibre sur le banc de l’équipe nationale» pour remplacer le Français.

La short-list de la fédération comprend des noms d’entraîneurs «capables de prendre le relais après la fin de la prochaine CAN», enchaîne Assabah, qui cite en tête de liste le Portugais José Mourinho. Les responsables marocains auraient même pris contact avec l’ex-entraîneur de Manchester United, qui aurait cependant décliné l’offre.

Assabah cite d’autres noms, comme le Bosniaque Wahid Halilhodzic, ancien entraîneur du Raja, l’actuel entraîneur de la Croatie, Zeljko Dalic ou encore le Français Laurent Blanc, ancien sélectionneur du Paris-Saint-Germain.

La FRMF dénonce une «fake news»

Contactée par Yabiladi ce lundi pour réagir à ces «révélations», une source au sein de la FRMF dément en bloc. «La fédération dément toutes les informations parues ce lundi dans Assabah et reprises sans vérification par d’autres médias», nous confie notre interlocuteur, dénonçant une «fake news». «Comment peut-on évoquer la succession d’Hervé Renard, lié à la fédération jusqu’en 2022, alors que nous sommes à 3 mois seulement de la CAN ?», interroge-t-il, rappelant que «pour ceux qui ne le savent pas, le salaire de José Mourinho est 10 fois supérieur à ceux des entraîneurs des équipes nationales en Europe».

En effet, l’année dernière, France Football avait révélé que José Mourinho toucherait 26 millions d’euros annuels pour ses services en tant qu’entraîneur de Manchester United. Il serait ainsi à la tête du top 10 des entraîneurs les mieux payés en Europe, dépassant de plusieurs millions Diego Simeone (Atlético Madrid), Pep Guardiola (Manchester City) et même Zinedine Zidane du Real Madrid (21 millions d’euros par an).

Or Hervé Renard toucherait, selon le classement des sélectionneurs qualifiés pour le Mondial 2018 relayé l’année dernière par Le Matin, 778 000 euros par an pour entraîner les Lions de l’Atlas. Bien qu'il soit «au chômage actuellement», José Mourinho n’accepterait certainement pas de diviser par 30 sa rémunération.

Article modifié le 2019.04.08 à 19h41

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com