Menu

Politique Publié

Migration : Les critiques du pape François envers l’Europe font grincer des dents

Lors de sa visite au Maroc, samedi et dimanche, le pape François a donné un discours appelant à la mise en œuvre du Pacte migratoire de Marrakech, à travers l’«élargissement de canaux migratoires réguliers». Des propos résolument opposés aux politiques sécuritaires européennes.

Temps de lecture: 2'
Le Pape François rencontre des migrants d'Afrique subsaharienne au siège de Caritas Maroc à Rabat / Ph. DR.

«La question des migrants ne se résoudra pas en élevant des barrières, en suscitant la peur de l’autre ou en refusant l’aide à ceux qui aspirent légitimement à une vie meilleure pour eux-mêmes et leurs familles.» C’est par ce discours que le pape François s’est adressé, samedi, aux migrants auxquels il a rendu visite dans le centre Caritas, pour se dresser contre «l’indifférence et le silence» dans le lequel ils sont reclus.

«Personne ne peut être indifférent devant cette souffrance», a-t-il affirmé, appelant dans ce sens à des actions concrètes pour appliquer les termes du Pacte de Marrakech dans ce sens et ainsi de considérer les «migrants comme des personnes et non comme des numéros». Le 10 décembre 2018, le texte onusien a été approuvé au Maroc par le Vatican, représenté alors par le cardinal Pietro Parolin.

Accueillir les migrants comme «le Christ lui-même»

Le pape François explique que pour un chrétien, un migrant doit être considéré comme «le Christ lui-même qui frappe à nos portes». «Cette intervention n’était du reste pas prévue sous cette forme dans le premier programme initial du voyage. Elle a été renforcée tant ce sujet est capital pour lui», indique Le Figaro, qui a relayé le contenu du discours.

Ce dernier critique notamment les politiques migratoires européennes de plus en plus contraignantes en Europe, ou encore le recours à l’externalisation des frontières européennes qui met à mal la stabilité de passages frontaliers en Afrique, comme précédemment souligné par des chercheurs. Pour le pape, l’impératif est d’ouvrir les portes à ces migrants, en les protégeant des filets du trafic humain.

Si le représentant du Vatican a consacré plusieurs interventions sur la question migratoire et l’accueil des réfugiés avant ce discours, Le Figaro souligne que «pour la première fois», le pape consacre l’intégralité d’un de ses discours aux réfugiés, préconisant d’«œuvrer pour les accueillir, les protéger, les promouvoir et les intégrer».

Un discours d’apaisement analysé par le prisme de la droite

Si ce discours s’est axé sur des valeurs de paix, de solidarité et de fraternité, Le Figaro a surtout mis en avant des propos du pape, peu récurrents dans son intervention, sur les devoirs de ces nouveaux venus via «l’apprentissage de la langue, le respect des lois et de la culture du pays d’accueil». Par ailleurs, il souligne de manière plus insistance que la position du pape sur la migration est peu partagée par les dirigeants européens, dont plusieurs s’y opposent explicitement.

En effet, à travers l’article du Figaro intitulé «Le Pape appelle l’Europe à s’ouvrir aux migrants», la ligne éditoriale droitière du quotidien français a été bien marquée, avec un traitement axé sur la question migratoire comme «l’un des [messages] les plus polémiques» qu’adresse le souverain pontife. Rapportant que ce discours revêt une «référence relativement nouvelle dans la bouche du pape», le journal met aussi en avant la responsabilité des pays d’origine à garantir à leurs citoyens des conditions de vie descentes et politiquement stables.

Dans ce traitement insistant sur le fait que les messages du pape sur la migration «divisent les catholiques de France» et ne bénéficient pas du soutien de responsables politiques européens de plus en plus conservateurs, Le Figaro «consacre un contraste criant dans lequel vivent certains catholiques français, selon lequel en tant que croyants, ils ne peuvent qu’ouvrir leurs portes aux personnes en détresse, mais qu’en tant que citoyens, ils ne veulent pas compromettre des équilibres fragiles au sein de leur pays».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com