Menu

Média Publié

Affaire du siècle : Casablanca va-t-elle vraiment se payer 350 bus à 23 000 dirhams pièce ? [Désintox]

A en croire la MAP, Casa Transport va faire le coup du siècle en terme d'achat de bus. Tellement belle affaire qu'elle vient de décider d'annuler l'appel d'offres en cours pour en commander 700 au lieu des 350 initialement prévus. Histoire d'une méprise...

Temps de lecture: 2'
Un bus à Casablanca. / Ph. DR

L’information a de quoi surprendre. Pourtant, elle a été largement relayée par des médias et ce depuis vendredi dernier. Ce jour-là, l’agence officielle MAP a indiqué dans une dépêche que la société de développement local Casa Transport vient de lancer un appel d’offres pour l’acquisition de 350 bus. Mais l’agence officielle précise que le montant global de cette acquisition est de 8 950 000 de dirhams.

Préoccupée sans doute par le rappel de l’affaire et la récente résiliation du contrat de M’dina Bus, gestionnaire déléguée du transport collectif urbain par autobus à Casablanca, la MAP a mal lu le contenu de l'appel d'offres. Et l'information est pourtant reprise par plusieurs médias, dont H24Info, Le Site Info, Maroc Diplomatique ou encore Aujourd’hui Le Maroc

Cette semaine, c’est au tour de nos confrères de Le360 de reprendre l’édition du lundi du journal arabophone Al Ahdath Al Maghribiya. Oubliant qu’il avait repris la dépêche MAP du vendredi, son journaliste a toutefois pris le temps de traduire finalement un article en arabe, basé sur une dépêche de l’agence officielle datant, elle, de plusieurs jours.

Quand la MAP confond cautionnement provisoire et coût global

Seul L’Economiste, qui a sorti l’information dans son édition du jeudi, prend la peine d’expliquer qu’il s’agit d’un deuxième appel d’offres après celui de décembre 2018 (pour 350 autres bus). «En tout, 700 nouveaux véhicules seront directement acquis par la ville pour un coût estimé à près de 1,5 milliard de DH», précise-t-il.

En réalité, l’agence officielle MAP et avec elle plusieurs confrères, ont simplement confondu le montant d’acquisition et le «cautionnement provisoire», indiqué dans l’appel d’offres et publié sur le site de Casa Transport. Un rapide calcul permettrait de s'étonner qu'un bus standard reviendrait à environ 20 000 dirhams alors qu'un bus articulé coûterait moins de 32 200 dirhams.

Contacté par Yabiladi ce mardi, Mohamed Bourahim, adjoint du maire de Casablanca, en charge de la mobilité, évoque les contours de cet appel d’offres relatif à l’acquisition de matériel. «Au début, nous avons convenu, dans le cahier de l’appel d’offre, que le conseil de la ville vise à acquérir 350 bus tandis que le nouvel exploitant en achète 350», rappelle-t-il. «Se rendant compte que ce point pourrait constituer un obstacle pour l’exploitant, on a alors décidé d’acheter 700 bus pour que le nouveau gestionnaire délégué ne s’occupe que de l’exploitation.» 

Finalement, pour l'affaire du siècle, les Casablancais devront encore attendre. 

Article modifié le 2019.03.19 à 22h23

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com