Menu

Politique Publié

Hirak : Mustapha Adib s’interroge sur l’asile politique accordé à Me El Bouchtaoui

Temps de lecture: 1'
Mustapha Adib, ex-capitaine des FAR exilé aux Etats-Unis / Ph. DR.

Après que l’avocat Abdessadek El Bouchtaoui a annoncé avoir obtenu l’asile politique en France, l’ex-capitaine marocain des Forces armées royales (FAR), désormais exilé aux Etats-Unis après avoir rompu avec la France, Mustapha Adib a commenté à sa manière la nouvelle.

«Selon les normes du Bureau de la migration, la France, Etat des "lumières" et de l’ "égalité" et la "démocratie", ne fait pas de distinction entre les demandeurs d’asile qui se trouvent sur son territoire sur la base de leurs fonctions précédentes (…) Tous sont égaux», a-t-il écrit le 6 mars dernier sur sa page Facebook. «Néanmoins, pourquoi cette rapidité dans l’examen du dossier d’El Bouchtaoui (…) alors que d’autres dossiers accusent du retard, comme celui de l’ancien militaire Abderrahim El Mernissi ?», s’interroge l’ex-capitaine des FAR.

Avant son départ pour les Etats-Unis, Mustapha Adib avait indiqué que ses actions et activités en tant qu’opposant en France étaient garanties en contrepartie de sa collaboration avec les services secrets français. Ses échanges ayant pris fin, il a décidé de quitter le pays pour demander protection à Washington.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com