Menu

Société Publié

Casablanca : La Faculté des sciences rend hommage à l’une des victimes du crash en Ethiopie

Temps de lecture: 1'
El Hassan Essayouti était enseignant chercheur, spécialiste en physique nucléaire / Ph. DR.

Ce mardi matin, la Faculté des sciences de l’Université Hassan II de Casablanca a tenu un hommage à la mémoire d’El Hassan Essayouti, 63 ans, enseignant chercheur spécialiste en physique nucléaire et chef du département de physique au sein de l’établissement. Il fait partie des 157 passagers ayant péri dimanche, à 60 Km de la capitale Addis-Abeba, lors d’un crash d’avion de l’Ethiopian Airlines.

Cette cérémonie où l’émotion a été vive chez les anciens collègues du défunt a été marquée par un mot du doyen de la faculté, du bureau local du Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNES), de la section de l’Association marocaine des droits humains (AMDH) à Casablanca, dont le chercheur était membre, ainsi que l’intervention d’un membre du département de physique au sein de la Faculté.

Rachida Roky, professeure de biologie, évoque auprès de Yabiladi «un collègue très apprécié et aimé au sein de l’établissement, une personne humaine, sérieuse et toujours disponible pour ses étudiants». Elle rappelle que le défunt, «un militant très actif», était en mission avec l’ONU pour l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). «Nous l’avions vu tout juste jeudi dernier, lorsqu’il nous a annoncé son départ en mission et que nous nous étions dits au revoir», se remémore l’enseignante.

En plus d’El Hassan Essayouti, Ben Ahmed Chihab, directeur régional de l’environnement de Drâa Tafilalet à Errachidia, spécialiste en géologie de la biodiversité et des questions écologiques, est la deuxième victime marocaine de ce crash d’avion. Il se rendait aussi à Nairobi via Addis-Abeba pour défendre la cause environnementale dans le cadre du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP).

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com