Menu

Politique Publié

Nasser Zefzafi plaide pour la réalisation de films sur les symboles du Rif et une chaîne TV rifaine

Nasser Zefazfi appelle les rifains en tant que «nation» à réaliser des documentaires sur les symboles de leur région, citant notamment El-Khattabi. Le leader du Hirak du Rif souhaite également la création d’une chaîne rifaine qui soit, selon lui, «la voix» de leurs «causes et aspirations.»

Temps de lecture: 2'
Nasser Zefzafi, figure de proue du Hirak du Rif / Ph. DR.

Après son appel à l’organisation d’une marche de solidarité avec les femmes rifaines, à l’origine de la grande manifestation du samedi 16 février ayant connu la participation de plus de dix mille personnes dans les rues de Bruxelles, Nasser Zefzafi se fixe un nouveau défi.

Son père, Ahmed, affirme dans un statut publié hier soir sur la page Facebook de l’association des familles des détenus, qu’au cours d’une communication téléphonique, le chef de file du Hirak du Rif s’est demandé : «Ne sommes-nous pas une nation digne d’archiver son histoire et de célébrer ses symboles par la production de documentaires et de films ? Nos symboles historiques ayant réalisé de grands exploits ne méritent-ils pas qu’on leur rende un peu de considération en leur accordant la place qu’ils méritent à travers des films, à l’instar des sommités de ce monde ?»

Nasser Zefzafi rêve d’une chaîne rifaine

Selon son père, Nasser Zefzafi enchaîne sur le même ton interrogatif : «Moulay Mohand [El-Khattabi, ndlr], notre maître et l’inspirateur des mouvements de libération dans le monde, ne mérite-t-il même pas un seul film, et pourquoi pas des films à la hauteur de sa stature comme le font les autres peuples avec leurs grandes figures ? Ou continuerons-nous à nous lamenter sur notre sort auprès du bourreau et demanderons à ceux qui jugent notre histoire dans les tribunaux de l’inquisition et traitent Moulay Mohand de semer la zizanie, au lieu de reconnaître nos gloires et prendre des initiatives ?»

Nasser Zefzafi est convaincu que «la glorieuse histoire du Rif» a été victime d’une «déformation délibérée et systématique». D’où son appel à la réalisation de films documentaires dédiés aux grands événements qu’a connus la région, comme «la bataille d’Anoual, Ighreben, Thizi Azza et Sidi Driss afin d’illuminer le chemin des égarés et des perdus et ouvrir la voie aux imprudents et à ceux ayant soif de gouter la saveur de la liberté et de la dignité». «Qu’attendons-nous pour le faire ?», lance-t-il, cité par son père.

Ce dernier indique également que son fils rêve d’une chaîne rifaine qui soit «la voix de notre cause et traduit nos aspirations (…) Nous avons grandement besoin de ce canal à travers lequel nous communiquerons avec le monde et ouvrirons à notre Rif une fenêtre sur le monde», a-t-il conclu. Reste encore à savoir quel accueil sera réservé à cet appel, notamment dans les rangs des Marocains du monde d’origine rifaine.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com