Menu

Média Publié

Concert d’Enrico Macias à Casablanca : L’AMDH saisit la HACA à propos de la couverture de 2M

Temps de lecture: 1'
Sur fond d'appels au boycott, Enrico Macias s'est produit le 14 février dernier au Mégarama de Casablanca / Ph. DR.

Dans une lettre ouverte à la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), l’Association marocaine des droits humains (AMDH) avertit, ce lundi, sur «un traitement médiatique non équilibré» du journal de la mi-journée sur 2M, à propos du concert d’Enrico Macias, au lendemain de sa tenue le 14 février au Mégarama de Casablanca. Contesté par plusieurs organisations, cet événement est considéré par les défenseurs de son boycott comme une manière de blanchir Israël de ses offensives sur les Palestiniens, ce qui a été exprimé lors d’un rassemblement sur les lieux du spectacle, parallèlement à une forte présence sécuritaire.

«L’accent a été mis sur le fait que l’événement n’a pas été impacté par les appels au boycott, eu égard aux positions d’Enrico Macias favorables à l’entité sioniste, à l’armée israélienne et à ses gardes-frontière, connus pour leurs crimes contre le peuple palestinien», lit-on dans ce courrier parvenu à Yabiladi. «Ce qui est plus étonnant, c’est la tentative implicite de contrer les appels au boycott en mettant en avant l’importance de distinguer ce que fait Enrico Macias en tant qu’artiste de ses positions politiques», déplore l’ONG. Celle-ci indique que ce traitement occulte des faits à travers «une couverture qui rationalise la normalisation avec l’entité sioniste».

Par ailleurs, l’AMDH note «l’absence de voix défenseuses du boycott du concert d’Enrico Macias et qui expliqueraient leurs raisons de contester la présence de [l’artiste] au Maroc». C’est ce que l’association considère comme «un soutien incompréhensible à Enrico Macias», à qui la parole a été donnée en évoquant «les valeurs de la tolérance et de la coexistence du Maroc».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com