Menu

Société Publié

Affaire Benalla : Chokri Wakrim à l’origine de la mystérieuse disparition d’un coffre-fort ?

Temps de lecture: 1'
Alexandre Benalla / Ph. SIPA

Ce serait donc lui ? D'après des révélations du journal Libération, Chokri Wakrim a sorti le coffre-fort qui avait mystérieusement disparu du domicile d’Alexandre Benalla en juillet dernier, alors qu’une enquête judiciaire venait d’être ouverte et qu’une perquisition devait y avoir lieu.

Reste une question : où Chokri Wakrim a-t-il transporté ce coffre-fort ? Selon Libération, le téléphone de la femme d’Alexandre Benalla «borne» le 19 juillet près de leur domicile, d’après la localisation effectuée par les enquêteurs. Puis, dans la soirée, il est localisé avenue Foch, dans le XVIe arrondissement de Paris. En réalité, la jeune femme vient d’arriver chez une femme d’affaires installée en Suisse, Pascale Perez, qui a accepté de l’héberger dans son appartement parisien, selon les révélations du Monde.

Cette dernière a confirmé à Libération avoir reçu la femme d’Alexandre Benalla et leur fils, mais dément tout lien avec le coffre-fort. «J’ai accepté d’organiser le logement de la compagne de M. Benalla et de leur bébé en juillet pour environ huit jours, explique-t-elle. Mais je n’ai jamais été impliquée ou informée du mystère du soi-disant coffre», dit-elle.

Contactés par Libération, ni Chokri Wakrim ni Marie-Elodie Poitout, sa compagne et jusqu’à peu cheffe de la sécurité du Premier ministre avant sa démission, ni Alexandre Benalla n’ont d’abord souhaité répondre. Ce n’est qu’après la publication de l’article de Libération que Chokri Wakrim et Marie-Elodie Poitout ont réagi auprès de l’Agence France-Presse. Selon un communiqué de son avocat Jean-François Morant à l’agence de presse, Chokri Wakrim «dément catégoriquement avoir un lien quelconque avec le ''déplacement'' d’un coffre-fort appartenant à Monsieur Alexandre Benalla et conteste fermement les allégations fausses».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com