Menu

Sport Publié

Marouane Chamakh se livre enfin sur son mercato

Marouane Chamakh a souvent été annoncé, au cours des dernières semaines, comme l’une tête d'affiche du prochain mercato hivernal. Malgré un temps de jeu famélique cette saison sous le maillot d’Arsenal, l’international marocain ne semble pas intéressé, pour l'instant, par un départ.

Temps de lecture: 2'
à droite

«Je n’ai pas joué autant que je le voulais, surtout avec le retour de blessure de Van Persie, mais pour moi ça a été une période d’adaptation. C’est bien de jouer pour un club comme Arsenal, et de s’habituer au championnat. Je continue à apprendre, à prendre du plaisir et pourvu que ça dure», a déclaré Marouane Chamakh dans une interview diffusée, hier, jeudi 17 novembre, sur le site officiel d’Arsenal.

L’international marocain semble donc envisager son avenir avec les Gunners, même si pour l'heure il est placé second dans la hiérarchie des attaquants du club. «C’est comme ça, c’est le football. Si le système devait changer on aurait besoin d’un autre attaquant, et un autre joueur aurait sa chance. Mais pour le moment les choses sont comme elles sont», a-t-il poursuivi.

Alors que Van Persie trône sur le classement des buteurs de Premier League avec 11 buts après 11 journées, Chamakh, lui, doit se contenter d’un rôle de joker cette saison. L’international marocain n’a fait que 5 apparitions en championnat depuis la reprise, pour une seule titularisation et 1 but. Lui qui avait conclu sa première saison chez les Gunners avec 11 buts toutes compétitions confondues, il semble mal engagé pour rééditer une telle performance cette année.

Alors que le marché des transferts ouvre ses portes en décembre prochain, les rumeurs de départ se sont multipliées, surtout depuis que les dirigeants d’Arsenal l’ont placé sur la liste des transferts. Courtisé par plusieurs cadors du championnat de France, dans lequel il a fait ses débuts professionnels, Chamakh a vu ses prétendants revenir à la charge.

Bordeaux, son club formateur, semblait prêt à tout pour le récupérer, après avoir dû le céder gratuitement aux Gunners avec l’expiration de son contrat. Le président des Girondins a multiplié les appels de pied en direction de son ancien protégé, au cours des derniers jours. Il n’obtiendra visiblement pas gain de cause; du moins, pas pour l'instant.

Fellaîni,Chadli,Affelay,El Ghanassy ne sont-ils pas Marocains??????
Auteur : pouic2011
Date : le 20 novembre 2011 à 13h20
Avant de parler de respect je te dirai que pour faire bel esprit,il faut avec mépris écouter ce qu'on dit.
Mais malheureusement pour toi et tes propos tu fais du coq à l"âne....
Oui Bordeaux est une région de bons crus vinicoles et où le mal,la région de Mèknes fait de bons crus aussi tandis Guinness est le livre des records soit des buts ou des fautes,exclusions commises sur le terrain.....
A toi d'élargir ton répertoire et être moins mal pensant,ici nous parlons de culture-sport......
Marouane n'est pas fait pour jouer sous les cieux gris.
Auteur : besoindetoi
Date : le 20 novembre 2011 à 12h46
fellaini il joue avec la belgique je vois pas prkoi on parlerais de lui il a prolonge avec everton un club moyen.....laissons le avec son pote chadli.....et tu parles de vin et de biere tu es ki pour dire ca ou juger je vois pas le rapport tu as le droit de pas l aimer mais un peu de respect.....
Mais on s'en f****
Auteur : LeMask
Date : le 19 novembre 2011 à 18h23
Franchement, parler foot alors qu'il y a des tonnes de choses essentielles dont on devrait parler.

Et même si ca fait partie de la vie, oui, la vie doit s'arrêter quand on a des choses importantes à faire.
Mieux vaut !
Auteur : berhoc
Date : le 19 novembre 2011 à 12h25
Il faut changer d'équipe. Mieux vaut une équipe moyenne où le joueur assure sa place de titulaire que dans des crados et occuper le banc, ce n'est pas bien pour le joueur ni pour notre équipe nationale.
Marouane n'est pas fait pour jouer sous les cieux gris.
Auteur : pouic2011
Date : le 19 novembre 2011 à 10h14
Ce Marouane ne vaut pas l'autre d'Everton,il s'est vite acclimaté à ce climat pluvieux et gris,on lui a prolongé son contrat jusqu'à 2016 à 85.000 euros per week.
Mon Cher Chamakh retourne à la région Bordelaise là où il y a des bons crus au lieu de t'encroûter à Londres avec des Guiness is not good for you.

Juste un flash back pour qui ne connaissent pas l'autre Marouane : c'est Marouane Fellaîni-Bakkioui, Belgo-Marocain.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com