Menu

Politique Publié

Perdant pied à Bruxelles, le Polisario mobilise ses sympathisants à Strasbourg et au Sahara

Temps de lecture: 1'
Des pro-Polisario ont manifesté mardi 12 février à Strasbourg contre l'approbation de l'accord de pêche entre le Maroc et l'Union européenne. / Ph. DR

Après son échec à entraver le vote, par le Parlement européen, de l’accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne, le Front Polisario passe à l’offensive.

Le mouvement a en effet mobilisé ses relais, en Europe et au Sahara, pour manifester contre les accords commerciaux approuvés cette année par les eurodéputés. Mardi, parallèlement au vote tenu à Strasbourg, des militants pro-Polisario venus de plusieurs villes européennes ont tenu un rassemblement. Banderoles et drapeau de la pseudo «RASD» à la main, ils ont scandé des slogans accusant la Commission européenne de «continuer à exploiter illégalement les ressources naturelles sahraouies» en complicité avec le Maroc, a indiqué hier l’agence de presse du Polisario.

Parallèlement, une manifestation aurait été organisée mardi à Es-Semara, avant que le rassemblement ne soit dispersé par les forces de l’ordre.

Mercredi à Laâyoune, les séparatistes de l’intérieur auraient également tenté d’organiser une manifestation, initiée par «des diplômés chômeurs», selon l’organe de presse du Polisario, qui dénonce «l’intervention des forces de l’ordre pour disperser les manifestants».

Pour rappel, en l’intervalle d’un mois, l’Union européenne et le Maroc ont réussi à approuver, par le Parlement des Vingt-Sept, l’accord d’association et l’accord de pêche reliant les deux parties. Deux textes qui incluent explicitement le Sahara occidental avaient fait l’objet de deux verdicts de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com