Menu

Politique Publié

PJD : La commission d'éthique et de transparence blanchit Najib Boulif

Temps de lecture: 1'
Mohamed Najib Boulif, secrétaire d'Etat chargé du Transport et membre du secrétariat général du PJD. / Ph. DR

La Commission d’éthique et de transparence au sein du Parti de la justice et du développement (PJD), présidée par Mustapha Ramid, s’est prononcée dimanche sur une affaire impliquant le parti et relayée par les médias.

Elle a ainsi blanchi Mohamed Najib Boulif, membre du secrétariat général du parti de la Lampe et secrétaire d’Etat chargé du transport et de la logistique. Ce dernier a été accusé par des sources médiatiques d’avoir acheté un terrain de 3 000 mètres carrés à Témara. Une information ayant été suivie de commentaires des internautes marocains.

Dimanche, la commission interne du PJD a indiqué, après avoir consulté l’intéressé, qu’il s’agit d’un terrain de 380 mètres carrés seulement, acheté suite à la vente d’un appartement de 170 mètres carrés de l’ancien ministre délégué au Transport, assorti à la conclusion d’un contrat Mourabaha avec une banque marocaine participative pour une durée de 10 ans.

«Ceci dit, la commission indique n’avoir relevé aucune irrégularité ou atteinte aux valeurs d'intégrité ou aux principes de transparence énoncés dans la Charte adoptée par le parti», poursuit le communiqué. Ce dernier ne manque pas de qualifier ces informations entrent dans le cadre de la politique de tapage médiatique visant le Parti et la crédibilité de ses dirigeants et de ses membres».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com