Menu

Société Publié

Québec : Une médaille du civisme décernée à titre posthme au Marocain Azzedine Soufiane

Temps de lecture: 2'
Azzedine Soufiane a été assassiné dans l'attentat qui a frappé, en janvier 2017, la Grande mosquée de Québec. / Ph. DR

Le gouvernement local québécois a décerné lundi plusieurs médailles du civisme à des victimes et des héros de l’attaque terroriste à la Grande mosquée de Québec en janvier 2017.

Ainsi, selon Radio Canada, les autorités québécoises ont décerné la médaille du civisme à Azzedine Soufiane, à titre posthume. Ce Maroco-canadien âgé de 57 ans s’était rué sur l’assaillant et avait tenté de le retenir au moment de l’attaque, avant d’être abattu froidement par le terroriste.

Un geste «empreint d’héroïsme et de profond amour de son prochain» que le gouvernement du Québec a tenu à honorer lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Salon rouge de l’Assemblée nationale.

«[Azzedine Soufiane] a tout tenté pour venir en aide à ses amis. La bravoure dont il a fait preuve reste la plus belle preuve de toute la bonté qui habitait cet homme», ont souligné les organisateurs ; qui ont remis la médaille à la conjointe d’Azzedine Soufiane et à leurs trois enfants.

La famille d'Azzedine Soufiane, assassiné dans l'attentat de la grande mosquée de Québec. / Ph. Radio CanadaLa famille d'Azzedine Soufiane, assassiné lors de l'attentat de la Grande mosquée de Québec. / Ph. Radio Canada

Une autre médaille du civisme a été aussi remise à Aymen Derbali, marié et père de trois enfants, qui avait lui aussi fait acte de bravoure en tentant, le jour de l’attaque, de désarmer le terroriste, même après avoir reçu une balle dans la jambe gauche.

Selon Aymen Derbali, honorer ainsi des citoyens qui ont fait preuve de bravoure permet d’envoyer «un message de solidarité et de cohésion». «Ça devient un échange, ça peut faire tomber beaucoup de préjugés, aussi, si les personnes viennent aussi d'autres cultures. Ça pourrait aider à tisser des liens plus fraternels», a-t-il réagi. Les graves blessures subies ce jour-là l’ont laissé tétraplégique.

Aymen Derbali, marié et père de trois enfants avait lui aussi tenté de désarmer le terroriste. / Ph. Radio CanadaAymen Derbali, marié et père de trois enfants, avait lui aussi tenté de désarmer le terroriste. / Ph. Radio Canada

Quatre autres personnes ont reçu la médaille du civisme. Deux mentions d’honneur du civisme ont également été remises.

Alexandre Bissonnette, l’auteur de l’attaque terroriste, qui doit être condamné ce vendredi pour cet attentat, avait plaidé coupable pour six chefs de meurtre au premier degré et à six chefs de tentatives de meurtre.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com