Menu

Politique Publié

Accord de pêche : Luis Planas espère le retour des chalutiers espagnols avant l’été

Temps de lecture: 1'
Le ministre espagnol de la Pêche, Luis Planas. / Ph. DR

Le ministre espagnol de la Pêche, Luis Planas souhaite un retour des chalutiers européens dans les eaux atlantiques du Maroc «avant la fin de l’été».

«J’espère que l’accord entre l’UE et le Maroc sera adopté par la plénière (du Parlement européen) en février. Il devrait ensuite être approuvé par le Parlement marocain. J’aimerai qu’avant l’été, les bateaux espagnols pourront à nouveau pêcher dans les eaux marocaines», a-t-il indiqué dans une interview accordée à l’agence EFE.

En effet, ce retour revêt une question primordiale pour le gouvernement Sanchez et son parti, notamment dans une année électorale par excellence. Le 26 mai, les Espagnols auront rendez-vous avec les communales. Un scrutin qui a une valeur de test pour la popularité du PSOE, seulement quelques mois après la perte de la présidence de la région de l’Andalousie.

En revanche, aucune date n’a été annoncée pour les législatives, sachant que l’opposition (Parti Populaire, Ciudadanos et Vox) exigent un retour aux urnes avant 2020.

Le ministre marocain de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch a annoncé, le 27 janvier à la Chambre des représentants, que les eurodéputés examineront le 13 février l’accord de pêche.

Pour mémoire, la Commission de pêche au Parlement européen a adopté le 23 janvier à une large majorité le projet d’accord de pêche conclu entre le Maroc et l’UE, intégrant les eaux du Sahara occidental, par 17 voix pour, 7 contre et deux abstentions.

                                                                                       

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com