Menu

Société Publié

Cap-Vert : Saisie record de cocaïne à bord d’un navire à destination du Maroc

Temps de lecture: 1'
Les 9,5 tonnes de cocaïne ont été saisies au lendemain de l’accostage du navire, qui provenait d’Amérique du Sud et se dirigeait vers le Maroc. / DR

La police du Cap-Vert a saisi près de 10 tonnes de cocaïne et arrêté 11 personnes à bord d’un navire russe amarré dans la capitale, a annoncé la police vendredi 1er février dans un communiqué relayé par l’agence Reuters.

Les 9,5 tonnes de cocaïne, précisément, ont été saisies au lendemain de l’accostage du navire, qui provenait d’Amérique du Sud et se dirigeait vers le Maroc. Il a accosté au port de Praia, la capitale du Cap-Vert, pour des raisons légales suite au décès d’un membre de l’équipage, a annoncé la police judiciaire. Les 11 personnes arrêtées sont, quant à elles, de nationalité russe.

Des photos fournies par la police vendredi montrent des douzaines de colis ressemblant à des briques enveloppés dans des sacs en plastique et en tissu. La police a déclaré avoir été alertée par le Centre d’analyses et d’opérations maritimes, une plateforme coordonnant les actions de lutte contre le trafic de drogue chapeautée par sept Etats de l’Union européenne. Le Centre soupçonnait le navire de transporter des substances illicites.

Archipel atlantique de 500 000 habitants situé sur la côte ouest-africaine, le Cap-Vert tente depuis longtemps d’enrayer le trafic de cocaïne latino-américaine vers l’Europe via l’Afrique de l’Ouest. L’usage de drogues dures, telles que la cocaïne, l’héroïne et les amphétamines, est en augmentation en Afrique de l’Ouest, où des pays qui servaient auparavant de point de transit pour le commerce entre l’Amérique du Sud et l’Europe sont aujourd’hui des marchés de consommation actifs.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com