Menu

Société Publié

Eurovision : Bilal Hassani rattrapé par des tweets anti-Israël

Temps de lecture: 1'
Le chanteur et nouveau porte-drapeau de la France à l'Eurovision Bilal Hassani, à Paris le 28 janvier 2019. / Ph. afp.com/Thomas Samson

Des tweets encombrants ? Le candidat français à l’Eurovision, Bilal Hassani, a démenti être l’auteur de plusieurs tweets anti-Israël et en faveur de l’humoriste controversé Dieudonné, révélés sur LeMondeJuif, indique le site i24news. En 2014, pendant la guerre opposant Israël au Hamas, le jeune artiste avait en effet déclaré sur son compte Twitter que «le crime contre l'humanité vient d'Israël».

«Je ne peux pas garder le silence, ces propos ne sont pas les miens, ni mes écrits ni mes pensées. Quand j'avais 14 ans, je n'étais pas le seul à avoir accès à mon compte twitter, il s'est passé des choses qui étaient hors de mon contrôle», a-t-il déclaré dans la vidéo publiée sur son compte Twitter.

«Je n'ai pas fait attention à nettoyer mon compte et c'était une erreur de ma part. Cela n'a aucun sens. Même si cela était arrivé, j'avais 14 ans et on peut tous faire des grosses bêtises, mais je n'ai même pas à vous dire cela car c'est faux», a-t-il encore affirmé.

Bilal Hassani a d’ailleurs reçu le soutien de Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du logement et porte-parole du Parti communiste français. «1) Il avait 14 ans. 2) À Gaza, en 2014, l'armée israélienne a tué 1 500 civils palestiniens dont 400 enfants, et en a blessé 11 000. On a encore le droit de le dire ou c'est tabou ?», a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Pour rappel, le candidat de la France à l’Eurovision a été victime d’une violente campagne de haine homophobe sur les réseaux sociaux. Il a porté plainte contre X pour «injures, provocation à la haine et à la violence et menaces homophobes», a annoncé mardi 29 janvier son avocat, Me Etienne Deshoulières.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com