Menu

Politique Publié

Hamid Chabat aurait-il opté pour «un exil choisi» en Allemagne ?

Temps de lecture: 1'
Hamid Chabat. / DR

Cet après-midi, le questeur de la Chambre des représentants a énoncé en direct les noms de deux députés qui se sont absentés pour la quatrième fois des séances des questions orales «sans présenter d’excuses».

Bizarrement, Hamid Chabat ne figure pas sur la courte liste présentée à l’opinion publique. Et pourtant, cela fait de nombreuses semaines qu’il n’a pas pris part à des travaux à la Chambre basse.

L’ancien secrétaire général de l’Istiqlal a reconnu, la semaine dernière dans des déclarations au quotidien Akhbar Al Ayoum, qu’il se trouvait en Allemagne.

D’autres médias apportent une autre version, avançant que Chabat aurait opté pour «un exil choisi» en Allemagne en attendant d’avoir la nationalité turque. «Ce sont des rumeurs», a-t-il affirmé.

Depuis sa mise à l’écart des commandes de la Balance, en octobre 2017, l’ancien maire de Fès a brillé par son silence et son absence de la scène politique, à l’exception d’une lettre adressée en octobre dernier aux membres de son parti, dans laquelle il a pointé la «gravité» de la situation «dans tous les domaines : économique, social et culturel… et naturellement politique», a-t-il écrit.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com