Menu

Archive Environnement Publié

Nomad #96 : Le cirque de Taghia, paradis pour les alpinistes

Le Moyen Atlas recèle bien des trésors, et ce n’est un secret pour personne. Pour cet épisode de Nomad, nous prenons la route du cirque de Taghia, un site prisé par de nombreux touristes à la recherche de sensations fortes.

Temps de lecture: 2'
Le cirque de Taghia au Maroc./Ph.DR

Notre périple débute depuis Zaouiat Ahansal (province d’Azilal), petite commune d’à peine 10 000 habitants, mais qui accueille chaque année une centaine de visiteurs. Un hommage au Saint patron des lieux s’impose. Cette ville tire, en effet, son nom de la zaouïa qui s’y trouve ; celle de Sidi Saïd Ahansal, personnage mystique de l’histoire du Maroc.

Pour rejoindre le petit village de Taghia, il faudra marcher plus de deux heures. Mohamed Oubnali, guide touristique dans la région et qui fait sans cesse des allers-retours depuis la zaouïa, nous fait oublier le temps en nous racontant les mille et une anecdotes qui animent le village depuis des générations.

L’esprit de Sidi Saïd Ahansal est omniprésent dans le village. Ce personnage est célèbre pour avoir dédié sa vie à la quête de la spiritualité, en côtoyant de grands maîtres à Tadla, Ksar El Kébir, Fès et Sijilmassa. En rentrant d’un pèlerinage, durant lequel il s’était installé pour trois années à Médine, il s’arrête au Caire «chez le cheikh d’El-Azhar, puis à Damiette où il reçoit les enseignements du cheikh Aïssa Jouneïdi Damiatti qui lui offre le célèbre poème dit Damiattiya, devenu depuis une litanie à l’honneur chez les Hansaliyin», explique l’écrivaine et chroniqueuse Mouna Hachim.

Le cirque de Taghia dans le Moyen Atlas./Ph.DRLe cirque de Taghia dans le Moyen Atlas./Ph.DR

Un site de renommée internationale

Les anecdotes se font parfois muettes, lorsqu’on est pris par la majestuosité du site. Il convient également de souligner que la randonnée est fastidieuse : «Être bien équipé» est le mot d’ordre chez tous les guides de Taghia. Le climat vient lui aussi mettre son grain de sel. C’est la raison pour laquelle Mohamed nous précise que la meilleure période pour se rendre au cirque de Taghia reste le printemps, au début du mois de mars, étant donné que la région est touchée par d’importantes vagues de froid durant l’hiver.

Ainsi, durant le printemps, cette région du Maroc connait une grande influence, surtout grâce aux touristes et sportifs étrangers, venus spécialement pour faire de l’escalade ou encore du canyoning, nous explique notre guide. Le site est pris d’assaut dès les années 1970, lorsque les formations rocheuses et l’abondance en calcaire -faisant de lui un site idéal pour l’escalade- attire quelques Français qui y mettent en place des installations rudimentaires, mais sécurisées, nous explique-t-il.

En effet, tout autour de Taghia se dresse cinq massifs rocheux. Le plus impressionnants reste celui de l’Oujad, qui se dresse à plus de 2 695 mètres d’altitude en face de Taghia. Il est suivi par le mont Taoujdad de 2 600 mètres d’altitude puis de Timghazine, Tadrarate et le Tagoujimt N’Tsouiant.

Mohamed nous avertit cependant que ces ascensions sont parfois très complexes et même réservées aux professionnels, bien qu’ouvertes au grand public. D’ailleurs, la région a gagné une grande renommée lorsque «le célèbre grimpeur espagnol Toni Arbones ouvre en 2000 le bal du haut niveau avec la voie “Chukran” en face ouest d’Oujdad», rapporte le magazine spécialisé Grimper.

Le passage berbère à Taghia./Ph.DRLe passage berbère à Taghia. / Ph.DR

Pour tous ceux venus jusqu’ici, un autre arrêt s’impose. C’est le fameux «passage berbère» où les lois de la physique sont brisés. Si vous avez le vertige, mieux vaut s’abstenir, car vous monterez et descendrez des pentes rocailleuses à plusieurs mètres du sol, où votre seul appuie reste des cordes qui, par moment, disparaissent.

Certes, il est bien là le charme de Taghia, mais une remise à niveau et une revalorisation du site restent indispensables, surtout que le cirque de Taghia dispose déjà d’une clientèle fidèle et qui fait le déplacement depuis les quatre coins du globe.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com